Hommage au principal du collège Simone-Veil

Le 5 février, un hommage était rendu à Omar Cherif, principal du collège Simone-Veil d’Aulnay-sous-Bois, décédé le 23 janvier dernier. À cette occasion, son nom a été donné au gymnase du collège et à la salle polyvalente.

JPEG - 11.6 ko

Omar Cherif était né le 5 mars 1969 à Montfermeil. À 45 ans, il était devenu principal du collège Simone-Veil d’Aulnay-sous-Bois. C’était son premier poste en tant que chef d’établissement. Le jour de l’inauguration en septembre dernier, il avait dit « sa grande joie d’être à cette place même si ça avait été difficile. » Il s’était adressé plus particulièrement aux élèves, leur avait parlé de la chance qu’ils avaient d’être dans un tel établissement : « Il n’y a plus d’excuse pour ne pas réussir. Le 93 ce n’est plus une fatalité. Profitez de cette rentrée. Et que chacun puisse s’épanouir dans son projet personnel et professionnel. » Il avait eu une pensée pour son grand-père, le seul instituteur, le seul lettré de son petit village d’Algérie. Il lui était reconnaissant de lui avoir transmis la flamme.
Décédé le vendredi 23 janvier à la suite d’une longue maladie, Omar Cherif a été inhumé dans le carré musulman du cimetière de Tremblay-en-France.
Isabelle Lopez

Son parcours

Après une licence en 1992, il avait démarré sa carrière en 1996 en tant que conseiller principal d’éducation (CPE) au collège Federico-Garcia-Lorca de Saint-Denis puis au collège René-Descartes de Tremblay-en-France. Il avait ensuite été nommé proviseur adjoint dans les lycées Marcelin-Berthelot de Pantin et Voillaume d’Aulnay-sous-Bois. Il avait lui-même été élève en Seine-Saint-Denis, d’abord au collège Anatole-France des Pavillons-sous-bois puis au lycée Jean-Renoir de Bondy.

Un gymnase Omar Cherif

Avec son mur d’escalade, ses filets de badminton, ses paniers de basket, et ses cages de hand, le gymnase du collège Simone-Veil d’Aulnay-sous-Bois est ouvert depuis un an. Il portera désormais le nom d’Omar Cherif. Partagée en dehors des activités scolaires par les associations sportives de la ville, la salle accueille notamment le club de badminton d’Aulnay qui évolue au meilleur niveau français et compte dans ses rangs Carolina Marin, la championne du monde en titre.

JPEG - 78 ko

à lire aussi

Des livres à soi, des livres chez soi

Le projet "Des livres à soi, des livres chez soi", soutenu par le Conseil général de Seine-saint-Denis, a permis à 18 familles issues d’un même quartier de Clichy-sous-Bois d’accéder plus facilement à la lecture.


Yo ! Hors Limites, c’est de la dynamite

Dans le cadre du festival de littérature Hors Limites, le rappeur Viktor Coup ?K a organisé jeudi 20 mars 2014 un atelier rap avec des élèves du lycée Suger de Saint-Denis. Au programme : travailler son flow, ciseler ses mots, passer du bon temps, et aussi faire du français autrement. Reportage.


Hors limites

Festival de la création littéraire et artistique, créé par les bibliothèques du département et porté par l’association Bibliothèques en Seine-Saint-Denis, du 20 mars au 5 avril.


Convention avec la Cité de la musique

En signant cette convention, le Département et la Cité de la musique souhaitent renforcer leurs projets et engagements communs en faveur de la diffusion du patrimoine musical, de la création contemporaine, de l’éducation musicale des jeunes et de la sensibilisation de tous les publics à la musique.


Les lutteurs de Seine-Saint-Denis s’attaquent à l’Europe

Sur les onze lutteurs français en Finlande du 1er au 6 avril pour disputer les championnats d’Europe, cinq sont licenciés dans notre département.

0 | ... | 340 | 345 | 350 | 355 | 360 | 365 | 370 | 375 | 380 | ... | 390