Fonds de soutien RSA : le compte n’y est pas !

Alors que le projet de loi de finances rectificative pour 2017 est en cours d’examen au Parlement, j’ai souhaité alerter les parlementaires sur le montant du fonds de soutien aux Départements les plus en difficulté et particulièrement à la Seine-Saint-Denis dans le cadre du paiement du RSA à la CAF.

Si le Premier ministre avait eu l’occasion d’évoquer un fonds d’urgence pour 2017 devant l’Assemblée des départements de France, son montant nous était inconnu jusqu’à sa présentation au Parlement.

Cette année, alors que les Départements sont encore touchés par l’augmentation du RSA et son impact sur les budgets, le fonds n’est que de 100 millions d’euros, et la Seine-Saint-Denis ne serait destinataire que de 9,6 millions d’euros !

Et le compte n’y est pas ! En 2016, le fonds avait été établi par le précédent gouvernement à 200 millions d’euros, et la Seine-Saint-Denis avait reçu 24 millions d’euros. Qu’est devenue la priorité aux quartiers populaires pourtant promise par le Président de la République il y a quelques semaines à peine ?

Cette année, le Département de la Seine-Saint-Denis doit trouver 180 millions d’euros pour pallier la compensation toujours plus faible de l’allocation de solidarité nationale qu’est le RSA, et il nous manque au moins 20 millions d’euros pour pouvoir assurer le remboursement de la dernière mensualité à la CAF.

Les parlementaires, notamment les députés LREM de Seine-Saint-Denis, doivent se saisir de cette question, qui plonge les Départements les plus populaires dans des difficultés budgétaires supplémentaires, et être à la hauteur des enjeux ! C’est le sens du courrier que je leur adresse aujourd’hui.

Au-delà de ce fonds d’urgence qui ne répond pas au besoin, il devient désormais vital de trouver une solution pérenne au financement des allocations individuelles de solidarité.

Retrouvez le courrier adressé aux parlementaires en cliquant sur le lien ci-dessous.

Contact presse : Antoine Delangre-Marini : 01 43 93 93 47

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Les 20 ans des Jeux des collèges UNSS aux couleurs de la candidature de Paris 2024

Plus de 2000 collégiens participeront ce mercredi 14 juin au stade interdépartemental de Marville aux Jeux des collèges 2017.


"Chèque réussite" : un chèque de 200 euros pour l’entrée en 6ème

Pour la troisième année consécutive, comme la majorité départementale s’y était engagée lors des élections départementales, le Département de la Seine-Saint-Denis délivre une aide de 200 euros à tous les élèves de notre département entrant en 6ème dans un collège public de Seine-Saint-Denis.




Le Département se réjouit de la réouverture de la MC93, acteur culturel incontournable du territoire

La MC93 rouvre ses portes mardi 23 mai à 20h après trois ans de fermeture avec le spectacle Nicht Schalfen ( pas dormir) dernière création d’Alain Platel.


Festival des pratiques partagées 2017 : une édition préfiguratrice du futur pôle sport et handicap

La FSGT 93 organise avec le soutien du Conseil départemental pour la 4ème année consécutive le festival des pratiques partagées.


La mobilisation de la Seine-Saint-Denis et de Plaine Commune pour Paris 2024 s’affiche en grand porte de la Chapelle

Les automobilistes et les membres de la commission d’évaluation du CIO (présents du 13 au 17 mai) pourront découvrir le portrait géant de Sarah Ourahmoune, ancienne athlète et vice-championne olympique de boxe aux Jeux de Rio, ambassadrice de cette campagne de mobilisation des habitants pour faire gagner Paris 2024, et la Seine-Saint-Denis.



Lancement de la saison printemps-été des parcs départementaux : plus d’animations, plus d’innovations et de mobilisation pour Paris 2024

Le Département proposera tout l’été d’offrir aux habitants de la Seine-Saint-Denis des animations de qualité et gratuites dans les parcs départementaux.


0 | ... | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | ... | 320