Fonds de soutien RSA : le compte n’y est pas !

Alors que le projet de loi de finances rectificative pour 2017 est en cours d’examen au Parlement, j’ai souhaité alerter les parlementaires sur le montant du fonds de soutien aux Départements les plus en difficulté et particulièrement à la Seine-Saint-Denis dans le cadre du paiement du RSA à la CAF.

Si le Premier ministre avait eu l’occasion d’évoquer un fonds d’urgence pour 2017 devant l’Assemblée des départements de France, son montant nous était inconnu jusqu’à sa présentation au Parlement.

Cette année, alors que les Départements sont encore touchés par l’augmentation du RSA et son impact sur les budgets, le fonds n’est que de 100 millions d’euros, et la Seine-Saint-Denis ne serait destinataire que de 9,6 millions d’euros !

Et le compte n’y est pas ! En 2016, le fonds avait été établi par le précédent gouvernement à 200 millions d’euros, et la Seine-Saint-Denis avait reçu 24 millions d’euros. Qu’est devenue la priorité aux quartiers populaires pourtant promise par le Président de la République il y a quelques semaines à peine ?

Cette année, le Département de la Seine-Saint-Denis doit trouver 180 millions d’euros pour pallier la compensation toujours plus faible de l’allocation de solidarité nationale qu’est le RSA, et il nous manque au moins 20 millions d’euros pour pouvoir assurer le remboursement de la dernière mensualité à la CAF.

Les parlementaires, notamment les députés LREM de Seine-Saint-Denis, doivent se saisir de cette question, qui plonge les Départements les plus populaires dans des difficultés budgétaires supplémentaires, et être à la hauteur des enjeux ! C’est le sens du courrier que je leur adresse aujourd’hui.

Au-delà de ce fonds d’urgence qui ne répond pas au besoin, il devient désormais vital de trouver une solution pérenne au financement des allocations individuelles de solidarité.

Retrouvez le courrier adressé aux parlementaires en cliquant sur le lien ci-dessous.

Contact presse : Antoine Delangre-Marini : 01 43 93 93 47

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Le Président de l’Union des Comores en visite en Seine-Saint-Denis

À l’occasion de sa visite officielle en France, Ikilikou Dhoinine, Président de l’Union des Comores sera le 22 juin en Seine-Saint-Denis


Pose de la première pierre du site industriel Eurocopter à Dugny

Jeudi 20 juin à 10h15, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, participera au lancement de chantier du futur site industriel d’Eurocopter


Loi de validation des emprunts dits "toxiques"

Déclaration de Stéphane Troussel suite à l’annonce d’une proposition de loi de validation des emprunts dits "toxiques" contractés par les collectivités locales


8 nouveaux contentieux contre les banques

Avant le terme du délai de prescription, le Département initie 8 nouveaux contentieux sur des produits structurés, porteurs d’un risque important pour la collectivité


Inauguration des 16 gares RER B nord + modernisées

Des transports du quotidien améliorés pour la qualité de vie des séquano-dionysiens


Stéphane Troussel rend hommage à Pierre Mauroy

« Pierre Mauroy restera une figure incontournable du socialisme » déclare le Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis


Maintien de la subvention au Conservatoire d’Aubervilliers-La Courneuve

Dans un courrier adressé à la Ministre de la culture le 14 mars, Stéphane Troussel demandait à Aurélie Filippetti, de reconsidérer le projet du ministère de baisser sa subvention au conservatoire, il a été entendu


Plan de Rattrapage des Équipements Sportifs

Lors de la séance du 18 avril, les élus de l’Assemblée départementale ont adopté un Plan de Rattrapage des Équipements Sportifs (P.R.E.S) en Seine-Saint-Denis


Stéphane Troussel reçu à Bercy

Après avoir interpellé l’État sur la question des emprunts toxiques, Stéphane Troussel a été reçu, le 16 avril, par le cabinet du ministre de l’Économie et des Finances Pierre Moscovici


Aux côtés des parents mobilisés pour l’école en Seine-Saint-Denis

Mardi 16 avril, je me rendrai auprès des parents d’élèves des écoles Paul Doumer et Anatole France de La Courneuve qui occuperont symboliquement l’établissement de leurs enfants pendant une heure, comme le feront les parents de nombreuses autres écoles du Département.

0 | ... | 230 | 240 | 250 | 260 | 270 | 280 | 290 | 300 | 310 | 320