Exclusion de l’ex-RN2 du nouveau péage poids lourds

le 8 octobre 2014

Le Gouvernement s’apprête à publier un décret sur le réseau routier local concerné par le nouveau péage de transit poids lourds. L’intégration des autoroutes et l’exclusion de l’ex-RN2 entraîneraient un report de trafic important sur cette zone urbaine dense, déjà soumise à des taux de pollution importants.

Jeudi 9 octobre à 14h30, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, se rendra au Bourget, au carrefour de la RD30 et l’ex-RN2, pour réaffirmer la volonté du Conseil général que l’ancienne Nationale soit intégrée au nouveau dispositif de péage de transit poids lourds (ex écotaxe).

L’exclusion de l’ex-RN2 : + de poids lourds, + de pollution

Actuellement, 2400 poids lourds empruntent quotidiennement l’ex-RN2 et notamment le centre-ville du Bourget. La conséquence d’une mise en œuvre du péage de transit poids lourds uniquement sur le réseau autoroutier (A1 et A86) entrainerait un report de trafic de + 20% sur l’ex-RN2, alors que la station de mesure de la qualité de l’air d’Air Parif située sur cet axe à Pantin mesure déjà régulièrement des dépassements des valeurs limites de taux de particules fines : 82 jours par an soit 1 jour sur 4.

Une augmentation du trafic poids lourds au plus près des habitations et des établissements scolaires serait désastreuse pour l’environnement des communes traversées et la qualité de vie des 40 000 riverains (Pantin, Aubervilliers, La Courneuve, Le Bourget, Dugny) : pollution, risques sanitaires, bruit, sécurité routière, l’ensemble des nuisances déjà constatées seraient immédiatement amplifié.

Davantage de camions signifierait le coup d’arrêt du projet de « boulevard métropolitain »

Pour améliorer le cadre des riverains vivant sur l’ex-RN2, le Département a engagé en 2013 une grande concertation avec les villes et les Communautés d’Agglomération. Le but est de faire de l’ex-RN2 l’un des premiers boulevards métropolitain, où l’espace public et les usages sont repensés et le trafic régulé.

Le 16 octobre prochain, le Conseil général réunira d’ailleurs les maires des communes concernées pour faire le point sur ces projets et envisager les contours d’une charte d’aménagement partagé pour l’ex-RN2.

Point presse

- Quand : Jeudi 9 octobre à 14h30
-  : Rendez-vous à l’angle de l’ex-RN2 et de la RD30 au Bourget

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Charte « Seine-Saint-Denis Égalité » signée par le Département de la Seine-Saint-Denis et BNP Paribas pour accélérer le développement économique et social du territoire

Le 16 avril 2019, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et Thierry Laborde, Directeur général adjoint de BNP Paribas ont signé une charte « Seine-Saint-Denis égalité » dans les locaux de l’Ecole de la Deuxième Chance 93, à La Courneuve.







Egalité Femmes-Hommes... Actions !

2019 sera plus que jamais l’année de l’égalité femmes-hommes en Seine-Saint-Denis.


Rencontre avec Adrien Taquet, secrétaire d’Etat à la protection de l’enfance : Stéphane Troussel appelle à des Etats généraux de la protection de l’enfance

Parfois caricaturée, souvent ignorée, l’aide sociale à l’enfance est pourtant centrale pour protéger les enfants mais aussi pour les accompagner vers l’autonomie. Cette politique publique majeure appelle maintenant des réponses fortes et concrètes qui ne pourront pas faire l’économie d’un engagement et d’un investissement total de la part de l’Etat, mais aussi d’une élaboration commune avec les départements et les acteur.rice.s les plus investi.e.s. C’est ce message responsable et exigeant que j’adresse aujourd’hui même au secrétaire d’État à la protection de l’enfance au cours de notre rendez-vous de travail.


0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 380