Entre Mozaïk RH et le Conseil général, l’emploi à cœur

« Dans un contexte économique marqué par le chômage et la montée des exclusions sociales, le Conseil général de la Seine-Saint-Denis a fait le choix de renforcer ses interventions en faveur de l’emploi et en faveur de l’égalité. » C’est dit.

Stéphane Troussel, président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis, signait le 13 janvier dernier une convention entre le Département et Mozaïk RH. L’événement a été suivi d’un Stage-dating au Département où des étudiants ont pu rencontrer des entreprises, stages professionnalisant de fin d’études à la clé. De grands groupes, comme Carrefour, mais aussi des PME, ont pour l’occasion présenté leurs objectifs. Et une cinquantaine de jeunes diplômés, candidats présélectionnés et coachés par Mozaïk RH, ont répondu présents aux propositions des entreprises. Leur rêve : trouver le stage qui sera leur première expérience professionnelle d’envergure, un sésame pour accéder à l’emploi.

L’enjeu ? Construire un partenariat avec l’association qui agit pour favoriser l’insertion professionnelle des jeunes diplômés issus des quartiers populaires. Car, comme le rappelait Stéphane Troussel, même si la Seine-Saint-Denis est « un territoire dynamique économiquement », « cela n’a pas suffisamment bénéficié aux travailleurs du département, et particulièrement aux jeunes qui sont extrêmement nombreux et représentent la force de travail sur laquelle il faudra compter dans les 15 ans qui viennent ».

Alors il s’agit maintenant d’agir. Notamment avec Mozaïk RH, qui a su, depuis six ans, développer des méthodes innovantes et des actions de terrain permettant l’accès à l’emploi des jeunes issus de la diversité, des quartiers populaires.
Concrètement, le Conseil général propose aux grands groupes présents sur le territoire des rencontres informelles - par exemple autour d’un petit-déjeuner - afin de cerner les problématiques de recrutement des entreprises. Il s’agit ensuite de les aider dans la recherche de solutions efficaces mais aussi utiles au territoire, via l’expérience de Mozaïk RH. « L’idée, précise Stéphane Troussel, est que progressivement, les équipes RH des grands groupes du territoire, mais aussi des TPE et des PME se tournent davantage vers cette main d’œuvre motivée, mieux formée qu’on ne le dit et qui ne demande qu’à faire ses preuves. »

Témoignages

Laurence Malcorpi, directrice diversité Suez environnement

« La diversité est un gage de développement et de performance »

« Promouvoir l’égalité des chances représente une mission pour notre groupe qui œuvre sur le territoire. Alors comment accompagner, former des populations très diverses de manière à les intégrer dans les entreprises ? La diversité est un gage de développement et de performance. Nous nous adaptons aux conditions qui existent sur notre territoire et nous travaillons avec les grands acteurs sociaux sur tous ces programmes. »

Salhi Widad, 23 ans, Saint-Denis, étudiante en Conseil organisation et management, Paris 8

« L’entretien s’est bien passé, je suis optimiste »

JPEG - 28.5 ko

« Je me suis présentée pour un stage de chargée de mission pour valider mon Master 1, un poste proposé par l’Institut du service civique. L’entretien s’est bien passé, je suis plutôt optimiste. J’ai mis en valeur les expériences et j’aurai une réponse dans 48 heures. D’habitude, je postule sur d’autres sites et je suis contactée directement par l’entreprise. Avec Mozaïk RH, l’association nous prépare à l’entretien. Ce genre d’initiatives aide vraiment les jeunes de la Seine-Saint-Denis car il est vrai qu’on peut être discriminé lorsque l’on vient de Paris 8, ou selon son nom de famille. »

Bara Dabo, 25 ans, Neuilly-sur-Marne, Etudiant en Master 1 Management international trilingue, Paris Est Créteil.

« Une démarche très pertinente »

JPEG - 24.6 ko

« J’ai postulé pour un stage d’assistant achat au sein du groupe Altermundi. Je souhaiterais devenir acheteur à l’international. Mozaïk RH a fait de la pub sur ma fac, je suis allé sur le site et j’ai été présélectionné. Nous vivons dans une France à deux vitesses et les jeunes du 93 n’ont pas forcément les mêmes chances que les autres. Alors aller chercher des diplômés en banlieue, les mettre en relation avec des entreprises de grande envergure est une démarche très pertinente. »

Bruno Garret, directeur de Climaliance

« Je suis à la recherche d’un jeune avec des idées nouvelles »

JPEG - 27.5 ko

« Je suis responsable d’un cabinet de conseil en organisation et systèmes d’information à Paris. Nous développons une offre de formation professionnelle et je recherche donc un jeune diplômé issu d’une école de commerce, pour une durée de trois à six mois, voire plus si ça marche, qui mettra en avant sa créativité, qui sera curieux, à l’aise avec le téléphone. Je suis à la recherche de jeunes avec des idées nouvelles. La diversité culturelle, intellectuelle, de parcours apporte un plus dans l’entreprise. »

Marie-Ann Trân directrice artistique de Paris Concert

« Je me sens proche des valeurs de Mozaïk RH »

JPEG - 27.4 ko

« Je recherche un stagiaire pour améliorer et refaire notre site web et une personne en ingénierie culturelle pour m’accompagner sur la production, travailler au montage d’un nouveau projet de théâtre musical. Je me sens proche des valeurs de l’association Mozaïk RH. Je suis issue de la seconde génération, j’ai eu la possibilité de m’intégrer rapidement dans la société française. Je voudrais rattacher des jeunes très éloignés de la culture, pouvoir leur donner des éléments de s’approprier le territoire français avec une approche artistique. »

à lire aussi

En chiffres

En France, 24% des jeunes diplômés sont au chômage. Ils sont 38% quand ils sont issus des quartiers populaires...


Le Département s’engage

Avec les universités et les contrats d’apprentissage, sur les emplois d’avenir, et auprès des étudiants en médecine.


5000 parrains pour "Nos quartiers ont du talents"

5000 parrains pour "Nos quartiers ont du talents".
L’association favorise l’entrée dans le monde du travail des jeunes diplômés grâce à un système de parrainage avec des cadres d’entreprise partenaires.


Saïd Hammouche

Fondateur et directeur général de Mozaik RH, une association qui a développé des méthodes innovantes et des actions de terrain permettant l’accès à l’emploi des jeunes diplômés issus de la diversité et des quartiers populaires.


De solides arguments pour séduire les entreprises

Avec son réseau de transport multiple, son foncier disponible et abordable, son tissu universitaire dense, la Seine-Saint-Denis dispose de solides arguments pour séduire les entreprises. Les grands groupes ne s’y sont pas trompés : BNP et ses 3000 salariés - 6000 à terme, Orange business team et ses 1850 employés, la SNCF avec bientôt 2000 collaborateurs, SFR presque 5000 salariés…