COVID-19 - Le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a pris des mesures préventives pour protéger la population tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Retrouvez toutes nos informations disponibles en suivant ce lien

Enjeux de la présidence du Conseil de surveillance de la SGP : redonner au Grand Paris Express son ambition et faire primer les intérêts des habitant.e.s sur les arguties financières

le 6 septembre 2018

En repoussant aux calendes grecques certaines lignes, le gouvernement a porté un coup dur au projet du Grand Paris Express tant attendu et crucial pour nos Départements, notamment en Seine-Saint-Denis.

Il aura fallu un gouvernement qui se dise « ni de droite, ni de gauche » pour que les élu.e.s locaux.ales qui ont construit et porté ce projet n’aient plus voix au chapitre, y compris celles et ceux qui siègent au Conseil de surveillance.

Depuis un an, en effet, nous assistons à des prises de positions et de décisions unilatérales gouvernementales qui n’ont conduit qu’à une chose : affaiblir le projet. Reports, incertitudes sur la suite et sur la capacité à tenir l’objectif de 2030, voire même sur la réalisation du projet dans son ensemble, sont autant de mauvais signaux envoyés aux habitant.e.s qui seront les premier.e.s pénalisé.e.s.

Sacrifier le premier chantier d’Europe, le chantier du siècle pour notre pays, avec tout ce que cela implique en termes d’emplois, d’attractivité et de retombées économiques, véritable levier de réduction des inégalités territoriales, sur l’autel de l’austérité maastrichienne, c’est au mieux un manque d’ambition, au pire de l’inconséquence. C’est faire fi de l’essence même du Grand Paris Express.

Enrayer la spirale des reports et des renoncements, recréer la confiance avec les élu.e.s locaux.ales, redonner à ce projet son ambition en ayant comme fil conducteur les intérêts des habitant.e.s et non les arguties financières, tels seront les seuls enjeux et la seule mission du prochain président du Conseil de Surveillance de la Société du Grand Paris.


Contact presse :
Antoine Delangre-Marini / Cabinet de la présidence du département de la Seine-Saint-Denis : 01 43 93 93 47

À LIRE AUSSI


Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Appel de Dexia : Maintenant l’État doit choisir son camp !

Stéphane Troussel réagit au choix de Dexia de faire appel de la décision en première instance du Tribunal grande instance de Nanterre


Le Département soutient le Conservatoire à Rayonnement Régional d’Aubervilliers - La Courneuve

L’annonce d’une baisse possible de 25% du montant de la subvention actuelle versée par l’État au CRR menace son équilibre et inquiète ses partenaires, c’est pourquoi Stéphane Troussel s’adresse à Aurélie Filippetti, Ministre de la culture et de la communication


Remise des diplômes aux assistantes maternelles

Intervention de Stéphane Troussel, Président du Conseil général, le samedi 23 mars lors de la remise des diplôme aux assistances maternelles.


5ème collège du Blanc-Mesnil : c’est parti !

Jeudi 28 mars, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, dévoilera le panneau de chantier du 5ème collège du Blanc-Mesnil.


Le Département se mobilise pour l’emploi des jeunes

Lundi 25 mars, Jean-Marc Ayrault, Premier Ministre, et Stéphane Troussel, Président du Conseil général, signeront la convention d’engagement relative au recrutement de 150 emplois d’avenir


Budget adopté : une première victoire qui doit en appeler d’autres

Jeudi 21 mars, l’assemblée départementale que je préside a adopté son budget 2013


Discours sur le budget 2013

Discours de Stéphane Troussel prononcé lors du débat et du vote du budget 2013 en séance du Conseil général de la Seine-Saint-Denis


La solidarité entre départements d’Île-de-France inscrite au budget 2013

Sans attendre, Stéphane Troussel a décidé d’inscrire la solidarité entre départements d’Île-de-france dans le budget 2013


Malgré les difficultés financières, le Département va de l’avant

Jeudi 28 février à partir de 9 heures, Stéphane Troussel présidera une séance du Conseil général lors de laquelle les conseillers généraux devront se prononcer notamment sur la mise en œuvre des emplois d’avenir par le Département


Les besoins spécifiques du département en matière éducative doivent être pris en compte

Mercredi 27 février, je participerai au Sénat à la conférence-débat « Quelles transformations pour une refondation réussie de l’école ? » organisée par le collectif de parents d’élèves de la Seine-Saint-Denis, lors de laquelle seront notamment présentés ses cahiers d’espérance.

0 | ... | 350 | 360 | 370 | 380 | 390 | 400 | 410 | 420 | 430 | 440