Engagements pour l’égalité environnementale face à l’urgence climatique

le 14 février 2019

Alors que les rapports du GIEC nous rappellent l’urgence à agir pour préserver notre planète et que les événements météorologiques extrêmes se succèdent, la prise de conscience de la nécessité de la transition écologique est désormais largement partagée.

L’urgence de l’action doit néanmoins aller de pair avec la prise en compte des plus fragiles d’entre nous. En effet, les premier.e.s concerné.e.s par les ravages causés par le réchauffement climatique sont aussi bien trop souvent les premier.e.s à supporter le coût d’un nécessaire changement de modèle.

C’est pourquoi j’ai souhaité, avec Bélaïde Bedredine, vice-président en charge de l’écologie urbaine, et l’ensemble de la majorité départementale, que le Département se mobilise pour répondre à la fois à la question de l’urgence et à celle de l’égalité qui doivent être abordées de concert pour une transition écologique efficace et partagée par toutes et par tous. Après avoir mis en place de nombreuses mesures innovantes depuis plusieurs années, le Département confirme ici sa détermination à accélérer la transition écologique pour protéger les Séquano-dionysiens des effets de la crise climatique sur le territoire et réduire les inégalités environnementales.

Sur tous ces sujets, notre action a pour objectif de démontrer par les faits que, loin d’être un oxymore, l’écologie populaire est une réalité quotidienne en Seine-Saint-Denis. L’adoption de nos Engagements pour l’égalité environnementale face à l’urgence climatique constitue donc un jalon essentiel pour adopter les transformations radicales nécessaires et entraîner tous les acteurs.trices vers un nouveau modèle de société.

PDF - 449.1 ko
Télécharger le dossier de presse
À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Loi Bourguignon le 6 mai à l’Assemblée nationale : contre les « sorties sèches » de l’aide sociale à l’enfance, les député.es auront-ils le courage d’agir ?

Aujourd’hui, les enfants et les jeunes de l’aide sociale à l’enfance comme leurs familles, au-delà de l’action volontariste de certains Départements comme celui de la Seine-Saint-Denis - qui accompagne déjà près de 1000 jeunes en contrat « Jeunes majeurs » en y consacrant 20 millions d’euros chaque année -, demandent que la République tienne concrètement et partout en France sa promesse d’égalité. Cela passe par un engagement fort de l’État aux côtés des Départements qui ne peuvent assumer seuls les dépenses de solidarité nationale.



Charte « Seine-Saint-Denis Égalité » signée par le Département de la Seine-Saint-Denis et BNP Paribas pour accélérer le développement économique et social du territoire

Le 16 avril 2019, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et Thierry Laborde, Directeur général adjoint de BNP Paribas ont signé une charte « Seine-Saint-Denis égalité » dans les locaux de l’Ecole de la Deuxième Chance 93, à La Courneuve.







Egalité Femmes-Hommes... Actions !

2019 sera plus que jamais l’année de l’égalité femmes-hommes en Seine-Saint-Denis.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 380