Égalité Femme Homme, la Seine-Saint-Denis mobilisée

le 8 mars 2016

À l’occasion du 8 mars, journée internationale des droits des femmes, la Seine-Saint-Denis revient sur son action pour promouvoir l’égalité, lutter contre le sexisme, et toutes les formes d’inégalités et de violences qui s’exercent à l’encontre des femmes.

La Seine-Saint-Denis était la première collectivité à avoir mis en place un Observatoire départemental des violences envers les femmes et à créer une politique de protection des femmes victimes de violence. Cet engagement est aujourd’hui reconnu nationalement et des dispositifs tel que le téléphone portable d’alerte, mis en place en Seine-Saint-Denis, ont ensuite été nationalisés par la loi du 4 août 2014.

Cette année, à l’occasion de la 14e rencontre de l’Observatoire des violences envers les femmes, l’Observatoire, en partenariat avec le Tribunal de Grande Instance de Bobigny, présentera son enquête exclusive réalisée sur les viols et agressions sexuelles. Il s’agit de la première enquête de ce type sur cette thématique.

La question de l’égalité entre les femmes et les hommes constitue un combat permanent et universel. Le département de la Seine-Saint-Denis veut être exemplaire et porter cette exigence d’égalité au sein même de la collectivité. À l’image de notre société, le Département ne fait malheureusement pas exception et certaines disparités persistent. Pour cela, le département engage cette année un travail avec le Centre Hubertine Auclert et signe la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale.

Agenda

Lundi 7 mars à 11h et 13h
2 sessions de sensibilisation auprès des agent.e.s du Département de la Seine-Saint-Denis, animée par le Centre Hubertine Auclert.

Mardi 8 mars à 11h
Signature de la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale.

Mardi 8 mars à 12h
Réception dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes, en présence de Pauline Gamerre, Directrice générale du Red Star – organisée par l’Office Public de l’Habitat de Seine-Saint-Denis.

Mardi 8 mars à 14h
Déplacement au collège Pierre-Brossolette de Bondy pour échanger avec des jeunes collégiens et collégiennes engagés dans le dispositif « Jeunes contre le sexisme »

Mercredi 9 mars à partir de 13h30
Déplacement de Pascale Labbé, conseillère départementale déléguée à l’égalité femmes-hommes à la “Journée pour elles” de l’UNSS gymnase Antonin-Magne de La Courneuve ;
après-midi consacré au développement de la pratique féminine du basket en association sportive.

Vendredi 11 mars à 9h
14e rencontre départementale de l’Observatoire des violences envers les femmes - présentation du kit pédagogique et présentation d’une enquête inédite sur le viol.

PDF - 3.6 Mo
Dossier de presse complet (.PDF)
À LIRE AUSSI


Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Charte « Seine-Saint-Denis Égalité » signée par le Département de la Seine-Saint-Denis et BNP Paribas pour accélérer le développement économique et social du territoire

Le 16 avril 2019, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et Thierry Laborde, Directeur général adjoint de BNP Paribas ont signé une charte « Seine-Saint-Denis égalité » dans les locaux de l’Ecole de la Deuxième Chance 93, à La Courneuve.







Egalité Femmes-Hommes... Actions !

2019 sera plus que jamais l’année de l’égalité femmes-hommes en Seine-Saint-Denis.


Rencontre avec Adrien Taquet, secrétaire d’Etat à la protection de l’enfance : Stéphane Troussel appelle à des Etats généraux de la protection de l’enfance

Parfois caricaturée, souvent ignorée, l’aide sociale à l’enfance est pourtant centrale pour protéger les enfants mais aussi pour les accompagner vers l’autonomie. Cette politique publique majeure appelle maintenant des réponses fortes et concrètes qui ne pourront pas faire l’économie d’un engagement et d’un investissement total de la part de l’Etat, mais aussi d’une élaboration commune avec les départements et les acteur.rice.s les plus investi.e.s. C’est ce message responsable et exigeant que j’adresse aujourd’hui même au secrétaire d’État à la protection de l’enfance au cours de notre rendez-vous de travail.



0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 420