Développer les transports en Seine-Saint-Denis, c’est urgent

le 31 mai 2018

Nous sommes une soixantaine d’élu.e.s de la Seine-Saint-Denis à signer une lettre ouverte que nous destinons au président de la République afin de réclamer le respect des engagements de l’État pour le développement des transports dans notre Département.

Ces nouvelles infrastructures sont cruciales pour notre territoire : non seulement elles répondent à une triple exigence sociale, économique et environnementale, mais en plus elles permettront de réduire les inégalités territoriales, encore très affirmées au sein d’une région Île-de-France qui est pourtant la plus riche du pays.

L’État doit respecter les engagements qu’il pris sur le volet des transports auprès de la Seine-Saint-Denis et de ses habitants, et nous voulons ainsi le rappeler à ses responsabilités. Il s’agit d’une indispensable et urgente nécessité afin d’améliorer de manière considérable et durable leurs conditions de vie.

Vous trouverez, ci-dessous, la liste des signataires, ainsi que la lettre ouverte que nous faisons parvenir au président de la République Emmanuel Macron.

SIGNATAIRES

Stéphane Troussel – Président du Conseil départemental, Corinne Valls – Maire de Romainville – Vice-présidente au Conseil départemental, François Asensi – Maire de Tremblay, Dominique Bailly – Maire de Vaujours, Patrice Bessac – Maire de Montreuil, Bruno Beschizza – Maire d’Aulnay-sous-Bois – Président de Paris Terres d’Envol , Stéphane Blanchet – Maire de Sevran,
Patrick Braouezec – Président de Plaine Commune, Patrice Calmejane – Maire de Villemomble, Claude Capillon – Maire de Rosny-sous-Bois, Hervé Chevreau – Maire d’Epinay – Conseiller départemental, Katia Coppi – Maire des Pavillons- sous-Bois – Conseillère départementale, Alexis Corbière - Député de Seine-Saint-Denis, Gérard Cosme – Maire du Pré-Saint-Gervais – Président Est-Ensemble, William Delannoy - Maire de Saint-Ouen, Stéphane de Paoli - Maire de Bobigny, Meriem Derkaoui – Maire d’Aubervilliers – Vice-président au Conseil départemental, Tony Di Martino – Maire de Bagnolet, Michel Fourcade – Maire de Pierrefitte – Conseiller départemental, Jean-Michel Genestier - Maire du Raincy, Mohamed Gnabaly – Maire de l’Ile-Saint-Denis, Bertrand Kern – Maire de Pantin – Conseiller départemental, Olivier Klein – Maire de Clichy-sous-Bois, Carinne Juste – Maire de Villetaneuse, Xavier Lemoine –
Maire de Montfermeil, Jacques Mahéas – Maire de Neuilly-sur-Marne, Gilles Poux – Maire de la Courneuve, Laurent Rivoire – Maire de Noisy-le-Sec, Laurent Russier – Maire de Saint-Denis, Éric Schlegel - Maire de Gournay, Azzedine Taïbi – Maire de Stains – Conseiller départemental délégué, Michel Teulet - Maire de Gagny et Président du territoire Grand-Paris-Grand-Est,
Sylvine Thomassin – Maire de Bondy, Ludovic Toro – Maire de Coubron – Conseiller régional, Martine Valleton – Maire de Villepinte – Conseillère départementale, Éliane Assassi – Sénatrice, Philippe Dallier – Sénateur, Annie Delmont-Koropoulis - Sénatrice, Fabien Gay – Sénateur, Gilbert Roger – Sénateur, Dominique Attia – Conseillère départementale, Mohamed Ayyadi – Conseiller départemental, Dominique Barjou – Conseillère régionale – Administratrice du Stif, Pascal Beaudet – Conseiller départemental, Bélaïde Bedreddine – Vice-Président, Isabelle Beressi – Conseillère régionale – Administratrice du Stif, Jean-Michel Bluteau, Conseiller départemental, Corinne Bord – Conseillère régionale, Emmanuel Constant – Vice-président,
Dominique Dellac – Conseillère départementale, Frédérique Denis – Conseillère départementale, Emir Deniz – Conseiller régional, Nadège Grosbois – Vice-Présidente du Département, Mathieu Hanotin – Conseiller départemental délégué, Pascale Labbé – Conseillère départementale déléguée, Florence Laroche – Conseillère départementale déléguée, Séverine Maroun – Conseillère départementale, Mohamed Mechmache – Conseiller régional, Frédéric Molossi – Vice-président du Département, Gérard Prudhomme – Conseiller départemental, Abdel Sadi – Vice-président du Département, Zaïnaba Saïd-Anzum – Conseillère départementale,
Pierre Serne – Conseiller régional, Magalie Thibault – Vice-présidente du Département, Olivier Thomas – Conseiller régional – Administrateur du Stif, Yannick Trigance – Conseiller régional, Mélissa Youssouf – Conseillère régionale, Francis Dubrac : Président de Plaine Commune Promotion...


Contact presse :
Cabinet présidence du département de Seine-Saint-Denis : Antoine Delangre-Marini : 01 43 93 93 47

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Semaine de la mobilité 2018

la Seine-Saint-Denis engagée pour les mobilités de demain !


Stratégie pauvreté : Vraie ambition, cache-sexe social ou coup d’épée dans l’eau ?

Le Département de la Seine-Saint-Denis pourrait être l’un des dix « territoires démonstrateurs » pour la stratégie pauvreté du président de la République. Si nous partageons les objectifs de cette stratégie et sommes prêts à nous y engager, afin d’offrir aux habitant-e-s de la Seine-Saint-Denis des politiques sociales toujours plus innovantes, nous posons néanmoins nos conditions. La « stratégie pauvreté » n’exonère notamment pas le gouvernement d’apporter les réponses indispensables à la compensation des allocations individuelles de solidarité ou à l’accueil digne des mineurs étrangers non accompagnés. Alors que ce dernier nous a habitués à une politique pas franchement favorable - c’est un euphémisme - à la réduction des inégalités sociales, nous gardons une distance prudente ainsi qu’une approche critique de tout ce qui pourrait être mis en œuvre.


Les Présidents des sept Départements d’Ile-de-France refusent de participer à l’élection du Président du Conseil de surveillance de la Société du Grand Paris

L’annonce par l’État du report du Grand Paris Express constituait déjà un recul majeur, caractérisé par un manque flagrant de transparence et de démocratie. Il en va de même de l’élection du nouveau Président de la Société du Grand Paris, en charge du projet, pour laquelle l’État multiplie depuis des mois les manœuvres pour inventer une candidature à sa convenance. Dans ces conditions, les Présidents des sept départements d’Ile-de-France ont décidé de ne pas participer à cette élection mascarade.


Enjeux de la présidence du Conseil de surveillance de la SGP : redonner au Grand Paris Express son ambition et faire primer les intérêts des habitant.e.s sur les arguties financières

Créé sous un gouvernement de droite en 2010, le Grand Paris Express avait « survécu » au changement de majorité présidentielle avec le quinquennat Hollande parce qu’il a été conçu et porté par l’ensemble des élu.es au-delà des clivages politiques. La concertation, l’écoute, la prise en compte des besoins des territoires avaient créé l’unanimité derrière ce projet et fait sa force. Il aura fallu un Gouvernement qui se dit « ni de droite, ni de gauche » pour le remettre en cause.


RENTRÉE 2018 l’éducation 100% concrète

Compétence essentielle des départements, l’Éducation reste plus que jamais la priorité du Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis.


Parcoursup : le Président de la Seine-Saint-Denis saisit le Défenseur des droits

Face au maintien d’un système jugé opaque, et suite aux retours de témoignages de lycéen-ne-s via la plateforme du Conseil départemental, Stéphane Troussel, président du Département de la Seine-Saint-Denis, a décidé de saisir ce jour le Défenseur des droits au sujet de la plateforme Parcoursup. Il s’agit de vérifier que le lycée d’origine ne constitue pas un critère discriminant pour les universités dans le choix de leurs étudiant-e-s.


Stratégie pauvreté : le « oui mais... » de la Seine-Saint-Denis

Le Département de la Seine-Saint-Denis a été sollicité pour devenir « territoire démonstrateur » sur la stratégie de lutte contre la pauvreté du gouvernement, malheureusement repoussée à la rentrée. Si les thématiques abordées rejoignent nos engagements en faveur de politiques sociales efficaces et tournées vers l’avenir, nous voulons profiter du passage de la Ministre Agnès Buzyn en Seine-Saint-Denis pour lever certaines de nos inquiétudes concernant les moyens dédiés et les modalités de mise en œuvre de cette stratégie.



Le Département de la Seine-Saint-Denis, la Banque des Territoires et CDC Biodiversité agissent en faveur de la transition écologique, énergétique et de la biodiversité

Stéphane Troussel, président du département de la Seine-Saint-Denis, Marianne Louradour, directrice régionale Ile-de-France de la Banque des Territoires et Jean-Christophe Benoit, directeur du développement et de l’investissement de CDC Biodiversité, ont signé une convention de partenariat en faveur de la performance énergétique du patrimoine public et de la biodiversité en Seine-Saint-Denis.


0 | ... | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | ... | 380