Développer le nombre d’apprentis dans le sport pour aider à l’insertion professionnelle des jeunes du département

le 15 janvier 2015

Jeudi 15 janvier, Stéphane Troussel accompagnera le Secrétaire d’État aux sports, Thierry Braillard, lors d’une visite du Centre équestre départemental du Parc Georges-Valbon à La Courneuve, lors de laquelle ils échangeront avec les apprentis de ce centre sur le développement de l’apprentissage dans le sport.

Le Centre équestre départemental du Parc de La Courneuve est géré par l’UCPA dans le cadre d’une délégation de service public délivrée par le Conseil général de la Seine-Saint-Denis en 2012 pour une durée de 5 ans. Il compte à ce jour 162 équidés, propriété du Département (pour l’activité hippomobile et la surveillance du parc) et de l’Unité Équestre Départementale (UED) de la Police Nationale.

Au delà des démarches éducatives à destination des jeunes séquano-dionysiens et des actions en faveur des personnes en situation de handicap mises en œuvre par l’UCPA, 44 personnes ont été formées aux métiers du cheval en 2013. Cela a donné lieu à la mise en place de 24 contrats d’apprentissage.

L’apprentissage, outil central de l’insertion professionnelle des jeunes, est une priorité du Gouvernement dont l’objectif est de former 500 000 apprentis d’ici 2017. Le Département, mobilisé pour l’emploi, se félicite que l’UCPA, via la délégation de service public, ait atteint les objectifs qu’il lui a fixés en terme de formation.

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Loi Bourguignon le 6 mai à l’Assemblée nationale : contre les « sorties sèches » de l’aide sociale à l’enfance, les député.es auront-ils le courage d’agir ?

Aujourd’hui, les enfants et les jeunes de l’aide sociale à l’enfance comme leurs familles, au-delà de l’action volontariste de certains Départements comme celui de la Seine-Saint-Denis - qui accompagne déjà près de 1000 jeunes en contrat « Jeunes majeurs » en y consacrant 20 millions d’euros chaque année -, demandent que la République tienne concrètement et partout en France sa promesse d’égalité. Cela passe par un engagement fort de l’État aux côtés des Départements qui ne peuvent assumer seuls les dépenses de solidarité nationale.



Charte « Seine-Saint-Denis Égalité » signée par le Département de la Seine-Saint-Denis et BNP Paribas pour accélérer le développement économique et social du territoire

Le 16 avril 2019, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et Thierry Laborde, Directeur général adjoint de BNP Paribas ont signé une charte « Seine-Saint-Denis égalité » dans les locaux de l’Ecole de la Deuxième Chance 93, à La Courneuve.







Egalité Femmes-Hommes... Actions !

2019 sera plus que jamais l’année de l’égalité femmes-hommes en Seine-Saint-Denis.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 380