Des tablettes numériques pour les élèves de 5e

Samedi 19 mars, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental et Béatrice Gille, Rectrice de l’académie de Créteil, Chancelière des universités, remettront les premières tablettes numériques aux élèves de 5e du Collège Louise-Michel de Clichy-sous-Bois.

Le 2 septembre 2014, lors de l’inauguration du collège « tout numérique » Louise-Michel de Clichy-sous-Bois rénové par le Département, le Président de la République, François Hollande, accompagné de Najat Vallaud Belkacem, Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, annonçait le Plan numérique pour l’éducation.

Au cœur de ce Plan numérique, le développement de ressources numériques pour les enseignants, le déploiement du Haut débit et la dotation en tablettes des élèves de 5e pour un usage au collège et à la maison. Le 10 mars 2015, le Ministère de l’éducation Nationale lançait un appel à projets pour sélectionner 300 collèges et 300 écoles, dans lesquels le plan numérique serait mis en œuvre durant l’année 2015-2016.

Dans ce cadre, ce sont 9 établissements préfigurateurs de Seine-Saint-Denis qui bénéficient d’une première étape de dotation de tablettes numériques à destination des élèves de 5ème, sur la base d’un projet pédagogique mené au sein de l’établissement. La dotation de ces tablettes numériques aux élèves de 5ème doit permettre de faciliter l’accès et la maîtrise de l’environnement numérique tout en associant les familles et la communauté éducative élargie. La question de la maîtrise des usages du numérique et de l’équipement informatique est en effet un enjeu majeur dans une société, où le numérique gagne chaque jour un peu plus de terrain. La maîtrise des technologies de l’information et de la communication est une condition de l’insertion citoyenne, sociale et professionnelle des jeunes de Seine-Saint-Denis.

Le département de Seine-Saint-Denis, pour compléter sa politique de développement du numérique dans les collèges a donc souhaité s’associer aux services de l’Éducation nationale dans ce projet afin de donner un temps d’avance aux collégiens et collégiennes du territoire.

En effet, depuis 2010, le Département a fait le choix d’introduire le numérique éducatif dans ses collèges, avec notamment une ambition spécifique envers les 17 nouveaux établissements "tout numérique". Depuis 2015 et la Loi de Refondation de l’école, le Département a également en gestion la maintenance et s’est engagé dans l’expérimentation du Plan numérique national avec la dotation individuelle des élèves de 5ème. C’est ainsi un budget qui est passé de 4 à 7 millions d’euros, consacré au défi du numérique.

Ce projet partenarial marque une fois encore le travail d’envergure mené en collaboration par les services du Département de la Seine-Saint-Denis et l’Académie de Créteil.

Des tablettes numériques pour les élèves de 5e

Béatrice Gille, Rectrice de l’académie de Créteil, Chancelière des universités, Lotfi Bourgou, Chef d’établissement et Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, présenteront le dispositif et distribueront ces tablettes aux élèves en présence des familles.
- Quand : Samedi 19 mars 2016 à 9h
-  : Collège Louise-Michel - 1 Boulevard Gagarine - Clichy-sous-Bois
La liste des établissements :
Barbara à Stains (REP+), International à Noisy-le-Grand (REP+), Jean-Lurcat à Saint-Denis (REP+), Louise-Michel à Clichy-sous-Bois (REP+), Romain-Rolland à Clichy-sous-Bois (REP+), Pablo-Neruda à Pierrefitte-sur-Seine (REP), Georges-Braque à Neuilly-sur-Marne (REP), Victor-Hugo à Noisy-le-Grand (REP), Victor-Hugo à Aulnay (REP)

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

"Contrat" entre la Seine-Saint-Denis et l’État : il est urgent de mettre fin à un jacobinisme aveugle, absurde et ravageur

La dernière loi de finances impose aux collectivités territoriales la signature d’un « contrat » avec l’État avant le 30 juin sous peine d’une réduction de leurs dotations futures.


La BEI soutient le « Plan Ambition Collèges » du Département de la Seine-Saint-Denis

Pour la première fois dans son histoire, la Banque Europe d’Investissement s’engage dans un projet de financement avec le Département de la Seine-Saint-Denis. Ce projet d’envergure - à hauteur de 240 millions d’euros - est axé sur la rénovation et la modernisation de 22 collèges du Département, ainsi que sur la mise en œuvre de 14 opérations de transition énergétique visant à améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments. Par ce projet, qui montre l’engagement du Département pour la rénovation énergétique et les pratiques écologiques de manière générale, on veut également montrer la capacité de l’Europe à aider des projets concrets, capables d’améliorer le quotidien des citoyens, à commencer par les plus jeunes.


Développer les transports en Seine-Saint-Denis, c’est urgent

Nous sommes plus d’une soixantaine d’élu.e.s de Seine-Saint-Denis, de toutes les couleurs politiques, à signer une lettre destinée au président de la République pour le développement des transports sur notre territoire. Nous ne demandons pas l’aumône ; l’État doit seulement tenir ses engagements. Car développer les transports en Seine-Saint-Denis, c’est répondre à une triple urgence sociale, économique et environnementale, mais c’est aussi préparer l’avenir et concourir au développement de l’attractivité territoriale.


Semaine du développement durable : la Seine-Saint-Denis engagée

A l’occasion de la semaine du développement durable, avec Belaïde Bedreddine, vice-président en charge de l’Écologie urbaine, nous avons souhaité mettre en exergue plusieurs politiques menées par le Département à destination de ses agent-e-s, mais aussi plus largement à destination de tou-te-s les habitant-e-s de la Seine-Saint-Denis.







0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 330