Des collégiens taïwanais et aulnaysiens à l’Assemblée nationale

Quinze collégiens taïwanais de l’île Kinmen, accompagnés de leurs correspondants du collège Pablo-Neruda d’Aulnay-sous-Bois, ont été accueillis par Claude Bartolone, Président de l’Assemblée nationale, pour une visite des lieux.
Le point d’orgue du séjour d’une semaine en France de ces jeunes Taïwanais et l’aboutissement d’une incroyable aventure, initiée en 2012 et rendue possible grâce au programme Odyssée Jeunes.

Un véritable échange culturel

Tout commence en septembre 2012 quand Yann Reby, professeur d’anglais au collège Pablo-Neruda d’Aulnay-sous-Bois, décide, à la faveur d’un contact personnel avec un professeur d’anglais de l’île Kinmen à Taïwan, de lancer un atelier de correspondance.

Tous les lundis soirs, après les cours, ceux qui le souhaitent peuvent donc venir et s’engager dans un échange épistolaire en anglais avec d’autres collégiens du bout du monde. Aucun niveau préalable n’est requis, une seule exigence : l’implication et la motivation. Même s’il y a activité ping-pong à la même heure, le projet rallie rapidement de nombreux élèves, filles et garçons, de la 6ème à la 3ème. La curiosité des jeunes est vive et, très vite, le simple envoi de lettres se mue en un authentique échange culturel.

Les collégiens d’Aulnay se lancent à la découverte de la culture taïwanaise et de l’histoire très particulière de Kinmen, île garnison dont les habitants restèrent coupés du monde extérieur jusqu’aux années 1990. Dans le même temps, ils doivent communiquer sur leur propre vie, leurs origines et se faire les ambassadeurs de la culture française. Une véritable exploration doublée d’introspection s’enclenche. La découverte d’autres usages liés à la culture taïwanaise va de pair avec l’appropriation des codes de la culture française qu’il s’agit d’expliquer et de décrire à leur homologues de Kinmen.

De l’échange de lettres à la rencontre…

Six mois plus tard, l’envie d’aller plus loin germe au sein du petit atelier. Plus loin, c’est à dire là-bas, et d’inviter en retour les collégiens de la Jinhu Junior High School dont les visages, les goûts, les habitudes sont devenus familiers. L’idée semble folle mais pourquoi pas ?.... Incroyable mais vrai, un an plus tard, le 1er mars 2014, la délégation composée de 15 collégiens taïwanais atterrit à Roissy pour un séjour d’une semaine.
Accueil dans les familles de leurs correspondants d’Aulnay-sous-Bois, immersion dans la vie du collège, chasse au trésor dans Paris, visite du château de Versailles et de la Tour Eiffel… le séjour des jeunes taïwanais s’annonce riche en émerveillements et en temps forts. Point d’orgue du programme, les collégiens et leurs correspondants étaient reçus le 6 mars par Claude Bartolone en personne pour une visite de l’Assemblée nationale et de l’Hôtel de Lassay.

JPEG - 160.8 ko

D’ici la fin de l’année scolaire, ce seront les collégiens d’Aulnay-sous-Bois qui, à leur tour, s’envoleront pour Kinmen. La réalisation d’un rêve, financée dans le cadre du Programme Odyssée Jeunes, qui prouve que l’on peut repousser les limites du possible. Pour l’initiateur du projet, le professeur d’anglais Yann Reby, il s’agit là d’un message fort. Au-delà des progrès linguistiques, des acquis en terme d’entraide, d’autonomie, de savoir-être et de prise de confiance, « être capable de se dire que l’on peut aller plus loin, avoir des projets, parvenir à les réaliser ».

Un message qui circulera à travers les différentes restitutions de cet échange, parmi lesquelles une conférence animée par les collégiens à l’ACSA (Association des Centres Sociaux d’Aulnay-sous-Bois) dans le cadre des rencontres de la fondation Odyssée jeunes et auprès des Lions Club et Rotary Club d’Aulnay .

JPEG - 8.9 ko

Via le monde accompagne ce programme d’échange tout au long de sa réalisation en proposant un parcours pédagogique sur l’inter-culturel et en apportant une aide à la préparation du séjour.

à lire aussi

Les habitants de Seine-Saint-Denis se recueillent au pied du Stade de France

Jeudi 19 novembre, six jours après les attentats terroristes du vendredi 13 qui ont fait 130 victimes à Paris et à Saint-Denis, une foule d’habitants et élus s’est rassemblée aux abords du Stade de France, lieu des premières attaques, pour rendre hommage aux victimes et dire non à la barbarie.


Un laboratoire contre les violences envers les femmes

Mardi 17 novembre, les 11èmes rencontres Femmes du monde en Seine-Saint-Denis se tenaient à la Bourse départementale du travail à Bobigny. Une journée de rencontre, de bilan, de partage d’expérience entre professionnels pour faire reculer les violences envers les femmes.


Finances locales, tous mobilisés !

L’État doit assumer la solidarité nationale : renationalisons le RSA !


La Seine-Saint-Denis en deuil après les attentats du 13 novembre

La Seine-Saint-Denis s’est rassemblée ce lundi après les attentats de vendredi soir. Une minute de silence a été observée à midi dans le hall de la préfecture de Bobigny et une séance exceptionnelle du Conseil départemental a eu lieu dans la matinée.


Le collège Neruda à cheval sur les valeurs de la République

Depuis octobre, plusieurs classes de 4e du collège Pablo-Neruda d’Aulnay-sous-Bois suivent des cours d’équitation, en compagnie notamment d’agents de la police montée et de la Garde républicaine. L’idée : se servir du cheval pour faire tomber certaines barrières.

0 | ... | 55 | 60 | 65 | 70 | 75 | 80 | 85 | 90 | 95 | ... | 390