Contrairement à Monsieur Devedjian, je revendique l’égalité territoriale

le 17 juillet 2013

J’ai rappelé hier, dans un texte cosigné par 30 élus de Seine-Saint-Denis, mon engagement résolu pour une Métropole intégrée qui dépasse les égoïsmes locaux et qui puisse enfin agir sur des questions aussi urgentes que le logement, l’égalité territoriale, les mobilités…

En mélangeant à dessein tous les sujets, M. Devedjian pense pouvoir jeter un écran de fumée sur la réalité de sa position : en bon Harpagon, il défend sa cassette, son trésor de guerre. On comprend mieux ainsi pourquoi il tient tant au découpage administratif des années 1960 qui organise institutionnellement les inégalités entre les territoires pour des raisons de commodités politiques.

Sans rajouter une couche supplémentaire, cette Métropole du Grand Paris est une occasion historique d’avancer sur le chemin de l’égalité entre les territoires, tout en assurant le développement et le rayonnement dont nos territoires ont besoin.

Derrière la question du meccano se cache en réalité celle de la vision de ce que nous voulons pour la Métropole de demain. Certains redoutent que ce changement bouscule leur pré carré, leur bastion. Je préfère faire le pari démocratique du mouvement : en quoi confier à une Métropole dirigée par des élus une vraie capacité d’action serait-il un retour en arrière ? C’est au contraire une bonne manière de redonner à la décentralisation nouvelle.

M. Devedjian craint l’égalité entre les territoires. Moi, je la revendique.

Stéphane TROUSSEL, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis

À LIRE AUSSI


Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Rénov Habitat 93

Avec Rénov Habitat 93, le Département facilite la rénovation des logements et participe à la baisse des dépenses énergétiques des ménages.


Soutenons des jeux olympiques et paralympiques au service des territoires !

A la veille de la remise du rapport d’opportunité relatif à la candidature française aux jeux olympiques et paralympiques, je tiens à déclarer mon soutien à une candidature parisienne et à la place indispensable de la Seine-Saint-Denis dans ce dispositif.


Par une loi, protégeons durablement les mineurs isolés étrangers de l’égoïsme territorial

Le 30 janvier, plus d’un an après que l’immense majorité des départements de France se soient mis d’accord avec l’État pour accueillir les 8000 mineurs isolés étrangers de France de façon digne, Stéphane Troussel prenait acte de l’annulation partielle de la circulaire du 31 mai 2013 par le Conseil d’État.


Le téléphone d’alerte pour les personnes âgées les plus vulnérables

L’État et le Département de la Seine-Saint-Denis expérimentent le téléphone portable d’alerte pour les personnes âgées les plus vulnérables.



La Philharmonie de Paris et le Département de la Seine-Saint-Denis

Un partenariat prometteur au service d’une démocratisation de la musique classique.


Une banderole « Nous sommes Charlie, la Seine-Saint-Denis rassemblée » sur le fronton du Conseil général

Vendredi 9 janvier, à 12h30, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, et l’ensemble des élus de l’assemblée départementale rendront hommage aux victimes de l’attentat au siège de Charlie-Hebdo en dévoilant une banderole « Nous sommes Charlie, la Seine-Saint-Denis rassemblée » au Conseil général de Seine-Saint-Denis à Bobigny.


Charlie Hebdo : Émotion, horreur et colère

Déclaration de Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis. "Émotion, horreur et colère. C’est ce que, comme chacune et chacun d’entre nous, j’éprouve après la tuerie barbare qui vient de se produire à Charlie Hebdo."


Déclaration de Stéphane Troussel

Déclaration du Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis adressée aux habitant-e-s du département, suite à l’interpellation d’agents d’un service départemental.


La pollution tue dans toute l’agglomération : il est temps de lancer un plan climat métropolitain !

Aujourd’hui 6 janvier 2015, Air Parif annonce un pic de pollution important aux particules fines sur la métropole parisienne. C’est également aujourd’hui que l’Institut de veille sanitaire (InVS) rend public l’impact de ces particules sur la santé y compris à court terme : conséquences sur les enfants et les personnes âgées ou fragiles, accidents graves (AVC, crises cardiaques, maladies pulmonaires) et surmortalité.

0 | ... | 250 | 260 | 270 | 280 | 290 | 300 | 310 | 320 | 330 | ... | 420