Construire la Seine-Saint-Denis de demain : l’Agenda 21

Le Département cherche à répondre toujours mieux aux besoins de ses habitants et de ses usagers, tout en anticipant sur l’avenir du territoire.

Pour le Département de la Seine-Saint-Denis, le développement durable répond à une double ambition : lutter contre les inégalités de demain, à travers la conservation des ressources naturelles pour les futures générations, mais aussi lutter contre les inégalités d’aujourd’hui, en veillant à un partage équitable des richesses.
Compris ainsi, le développement durable n’a pas vocation à constituer une politique publique isolée, mais bien le cadre stratégique de l’ensemble de l’activité du Département.
C’est dans cette perspective que le Département s’est doté dès 2008 d’un Agenda 21, porté par le Président du Conseil général. Un Agenda 21 est un programme d’actions en faveur d’un développement durable et solidaire du territoire au 21ème siècle.

L’exemplarité de cette démarche a été soulignée par les pouvoirs publics. L’Agenda 21 du Département a été reconnu en 2011 par le ministère en charge du Développement durable et labellisé en 2012 par un prix exigeant, les Rubans du développement durable.

L’Agenda 21 du Département met en évidence les priorités majeures de l’exécutif départemental à travers quatre orientations transversales.

PDF - 3.1 Mo
Orientations et synthèse 2014 (.PDF)

 Orientation 1 de l’Agenda 21 : L’égalité et la promotion sociale

La lutte contre les inégalités sociales constitue le socle du projet de développement durable de la Seine-Saint-Denis, terre d’accueil historique des ménages populaires au sein de la métropole.
Compte tenu de ses compétences et des besoins de la population, le Département revendique un rôle de « bouclier social » et affirme trois priorités :

  • la place majeure de l’éducation avec le Projet éducatif départemental ;
  • l’articulation entre économique et social, à travers l’adoption d’Engagements pour l’égalité et contre les discriminations en faveur de l’accès à l’emploi ;
  • les valeurs de solidarité exprimées dans le Projet social départemental.

 Orientation 2 de l’Agenda 21 : Un nouveau modèle urbain métropolitain

Dans le contexte de la métropole en construction, le Département cherche à concilier des impératifs de bien-être, de cohésion sociale et urbaine, de développement économique et d’environnement.
Il appuie en particulier le développement des transports en commun, porté par le Syndicat des transports d’Ile-de-France, en apportant son soutien financier et technique aux projets les plus structurants : tramways, bus à haut niveau de service…
Cette priorité donnée aux déplacements par le Département répond, avec d’autres politiques, aux objectifs de son Plan Climat Énergie, de son Projet d’aménagement et de son Projet d’écologie urbaine.

 Orientation 3 de l’Agenda 21 : Une gouvernance partagée du local au global

La gouvernance partagée repose sur une élaboration et une mise en œuvre des politiques publiques respectueuses de la parole de chacun et soucieuses d’une bonne gestion des ressources publiques.
C’est dans cette logique que le Département cherche, en interne comme en externe. À développer la démocratie participative, la mutualisation des moyens et les partenariats.

 Orientation 4 de l’Agenda 21. L’éco-responsabilité de l’institution

À la tête d’un patrimoine bâti et d’une flotte de véhicules conséquents, le Département est particulièrement soucieux de l’exemplarité de son fonctionnement et de sa façon de consommer.
La sensibilisation et la formation des agents-citoyens en constitue un aspect fondamental, relayé par des projets concrets qui visent à réduire les consommations de la collectivité.
Découvrez les bonnes pratiques mises en œuvre en interne par le Département à travers le guide de l’agent éco-responsable.

PDF - 2.2 Mo
Les bonnes pratiques au quotidien (.PDF)
À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Agenda 21

Des projets stratégiques en faveur de la qualité de vie et du développement local

Le Département de la Seine-Saint-Denis élabore et anime avec ses partenaires des projets de long terme sur des problématiques considérées comme prioritaires pour assurer un développement durable et solidaire de la Seine-Saint-Denis.


Le développement durable… au rapport !

Le Département de la Seine-Saint-Denis élabore chaque année un Rapport de développement durable qui lui permet de faire le point sur les progrès réalisés et le chemin qui reste à parcourir.