Confirmation du renouvellement des rames du tramway T1 en 2019

le 2 mars 2015

"C’est possible si chacun est mobilisé !" déclare Stéphane Troussel, Président du Conseil général.

J’ai participé aujourd’hui au comité de suivi du PACT1, avec les autres collectivités locales, la RATP et la direction du STIF.

Lors d’échanges denses et constructifs, la directrice du STIF a confirmé ce que Jean-Paul Huchon m’avait écrit la semaine dernière à savoir que le renouvellement du matériel roulant pourrait commencer dès 2019 si l’ensemble des travaux du PACT1 et si le site de maintenance et de remisage des Murs à pêches sont réalisés dans les temps.

Aujourd’hui, les différents maîtres d’ouvrage du Pact1, la RATP et les collectivités, ont donc l’exigence de se mobiliser pour tenir notre calendrier. Il serait inacceptable que les usagers du T1 soient contraints d’attendre plus longtemps.

Si le Conseil général est prêt et l’agglomération Plaine Commune d’ores et déjà engagée, il faut que les représentants des autres villes, notamment de Bobigny, absents lors de cette réunion, prennent aussi leurs responsabilités.

J’appelle également le maire de Noisy-le-Sec a sortir de sa logique d’obstruction : du prolongement du T1 et de la mise en service du Site de Maintenance de Montreuil dépend le renouvellement du matériel roulant sur l’ensemble de la ligne et les conditions de transport de 150 000 usagers.

Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis.

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

RENTRÉE 2018 l’éducation 100% concrète

Compétence essentielle des départements, l’Éducation reste plus que jamais la priorité du Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis.


Parcoursup : le Président de la Seine-Saint-Denis saisit le Défenseur des droits

Face au maintien d’un système jugé opaque, et suite aux retours de témoignages de lycéen-ne-s via la plateforme du Conseil départemental, Stéphane Troussel, président du Département de la Seine-Saint-Denis, a décidé de saisir ce jour le Défenseur des droits au sujet de la plateforme Parcoursup. Il s’agit de vérifier que le lycée d’origine ne constitue pas un critère discriminant pour les universités dans le choix de leurs étudiant-e-s.


Stratégie pauvreté : le « oui mais... » de la Seine-Saint-Denis

Le Département de la Seine-Saint-Denis a été sollicité pour devenir « territoire démonstrateur » sur la stratégie de lutte contre la pauvreté du gouvernement, malheureusement repoussée à la rentrée. Si les thématiques abordées rejoignent nos engagements en faveur de politiques sociales efficaces et tournées vers l’avenir, nous voulons profiter du passage de la Ministre Agnès Buzyn en Seine-Saint-Denis pour lever certaines de nos inquiétudes concernant les moyens dédiés et les modalités de mise en œuvre de cette stratégie.



Le Département de la Seine-Saint-Denis, la Banque des Territoires et CDC Biodiversité agissent en faveur de la transition écologique, énergétique et de la biodiversité

Stéphane Troussel, président du département de la Seine-Saint-Denis, Marianne Louradour, directrice régionale Ile-de-France de la Banque des Territoires et Jean-Christophe Benoit, directeur du développement et de l’investissement de CDC Biodiversité, ont signé une convention de partenariat en faveur de la performance énergétique du patrimoine public et de la biodiversité en Seine-Saint-Denis.



Lancement d’un espace de témoignages en Seine-Saint-Denis sur Parcoursup

Alors que les examens du baccalauréat se terminent et que la plateforme Parcoursup s’apprête à réouvrir, le Département a décidé de lancer une vaste campagne de témoignages. Sur cette base, Stéphane Troussel, Président du Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis, pourra saisir le Défenseur des Droits pour lui demander de faire toute la lumière sur ce système de sélection aujourd’hui opaque.




0 | ... | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | ... | 390