Confirmation du renouvellement des rames du tramway T1 en 2019

le 2 mars 2015

"C’est possible si chacun est mobilisé !" déclare Stéphane Troussel, Président du Conseil général.

J’ai participé aujourd’hui au comité de suivi du PACT1, avec les autres collectivités locales, la RATP et la direction du STIF.

Lors d’échanges denses et constructifs, la directrice du STIF a confirmé ce que Jean-Paul Huchon m’avait écrit la semaine dernière à savoir que le renouvellement du matériel roulant pourrait commencer dès 2019 si l’ensemble des travaux du PACT1 et si le site de maintenance et de remisage des Murs à pêches sont réalisés dans les temps.

Aujourd’hui, les différents maîtres d’ouvrage du Pact1, la RATP et les collectivités, ont donc l’exigence de se mobiliser pour tenir notre calendrier. Il serait inacceptable que les usagers du T1 soient contraints d’attendre plus longtemps.

Si le Conseil général est prêt et l’agglomération Plaine Commune d’ores et déjà engagée, il faut que les représentants des autres villes, notamment de Bobigny, absents lors de cette réunion, prennent aussi leurs responsabilités.

J’appelle également le maire de Noisy-le-Sec a sortir de sa logique d’obstruction : du prolongement du T1 et de la mise en service du Site de Maintenance de Montreuil dépend le renouvellement du matériel roulant sur l’ensemble de la ligne et les conditions de transport de 150 000 usagers.

Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis.

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse



Egalité Femmes-Hommes... Actions !

2019 sera plus que jamais l’année de l’égalité femmes-hommes en Seine-Saint-Denis.


Rencontre avec Adrien Taquet, secrétaire d’Etat à la protection de l’enfance : Stéphane Troussel appelle à des Etats généraux de la protection de l’enfance

Parfois caricaturée, souvent ignorée, l’aide sociale à l’enfance est pourtant centrale pour protéger les enfants mais aussi pour les accompagner vers l’autonomie. Cette politique publique majeure appelle maintenant des réponses fortes et concrètes qui ne pourront pas faire l’économie d’un engagement et d’un investissement total de la part de l’Etat, mais aussi d’une élaboration commune avec les départements et les acteur.rice.s les plus investi.e.s. C’est ce message responsable et exigeant que j’adresse aujourd’hui même au secrétaire d’État à la protection de l’enfance au cours de notre rendez-vous de travail.






0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 420