Déconfinement à partir du 11 mai : Le Département de la Seine-Saint-Denis reprend au fur et à mesure son activité et applique des dispositions sanitaires pour protéger la population et ses agent.e.s, tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Retrouvez les dernières informations à jour en suivant ce lien

Conditionnement du RSA : « De la démagogie qui nourrit la suspicion »

le 4 mars 2019

Réaction des présidents des Départements de la Loire-Atlantique, de la Haute-Garonne, de l’Ille-et-Vilaine, de l’Hérault, de Seine-Saint-Denis, du Finistère et de la Gironde aux propos de Laurent Wauquiez.

« Nous tenons à dénoncer fermement les propos de Laurent Wauquiez proposant de conditionner le versement du Revenu de solidarité active (RSA) à des contreparties (bénévolat, travaux d’intérêt général).

N’en déplaise au chef des Républicains, le RSA est un droit. La solidarité de la Nation envers les plus fragiles ne saurait être soumise à des préalables. Plutôt que de s’attaquer aux droits des personnes fragiles, nous invitons M. Wauquiez à nous rejoindre dans notre combat contre le non-recours aux droits puisque, faut-il le rappeler, au moins un tiers des personnes qui peuvent prétendre au RSA n’en font pas la demande…

Au lieu de sombrer dans une démagogie qui nourrit la suspicion, la droite ferait mieux de défendre le principe de solidarité qui permet à chacun, dans notre pays, d’avoir une protection sociale, une assurance chômage et un système de retraite. Soyons fiers du modèle français !

Deux ans et demi après la même proposition émanant du président du conseil départemental du Haut-Rhin, ces nouvelles déclarations, éternelles marottes de la droite la plus libérale et conservatrice, ne sont que des provocations et ne représentent en rien des solutions aux difficultés des chercheurs d’emploi qui, pour l’écrasante majorité, ne souhaitent que retrouver une activité.

Nous, Départements solidaires, prônons plutôt la mise en place de solutions innovantes pour faire reculer la pauvreté et la précarité : Territoire zéro chômeur de longue durée, revenu de base, etc. Nous sommes prêts à les expérimenter et appelons le Président de la République à entendre ces propositions pragmatiques issues des territoires. »

Philippe Grosvalet, président du Département de la Loire-Atlantique
Georges Méric, président du Département de la Haute-Garonne
Jean-Luc Chenut, président du Département de l’Ille-et-Vilaine
Kléber Mesquida, président du Département de l’Hérault
Stéphane Troussel, président du Département de Seine-Saint-Denis
Nathalie Sarrabezolles, présidente du Département du Finistère


Contact presse :Retour ligne automatique
Cabinet de la présidence du département de la Seine-Saint-Denis / Antoine Delangre-Marini : 01 43 93 93 47

À LIRE AUSSI


Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Réaction de Stéphane Troussel au rapport de l’Institut Montaigne sur l’Emploi et l’insertion en Seine-Saint-Denis

Alors que l’Institut Montaigne publie ce mercredi 27 mai un rapport sur l’Emploi et l’insertion en Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel, Président du Département de la Seine-Saint-Denis, tient à rappeler que la question de la « gouvernance » des dispositifs ne saurait servir à évacuer à peu de frais la question du manque de moyens.


Les Présidents des Départements de Meurthe-et-Moselle et de Seine-Saint-Denis plaident pour un retour au collège des élèves en décrochage

Mathieu Klein et Stéphane Troussel, Présidents des Départements de Meurthe-et-Moselle et de Seine-Saint-Denis, plaident pour un retour au collège des élèves en décrochage


BNP Paribas Personal Finance et le Département de la Seine-Saint-Denis s’engagent pour l’inclusion numérique des enfants

Dès cette semaine, 800 ordinateurs seront distribués à des collégiens et lycéens sans équipement dont 300 ordinateurs et 61 cartes SIM destinés aux enfants de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) de Seine-Saint-Denis. Une initiative du Département de la Seine-Saint-Denis et de BNP Paribas Personal Finance engagés ensemble en faveur de l’inclusion numérique et de la continuité pédagogique.


Le Préfet de la Seine-Saint-Denis autorise la réouverture du Parc départemental Georges Valbon

Le Préfet de la Seine-Saint-Denis a informé mardi soir par courrier Stéphane Troussel, Président du Département de la Seine-Saint-Denis, de l’autorisation de réouverture du Parc Georges Valbon à partir de jeudi 14 mai, à titre expérimental.


Le Département de la Seine-Saint-Denis demande la réouverture des parcs départementaux dès le 11 mai

Alors que la Seine-Saint-Denis fera très probablement partie des territoires en « rouge » le 11 mai prochain, le Conseil Départemental demande à l’Etat de permettre de nouveau l’accès de la population aux parcs départementaux de la Seine-Saint-Denis.


Réaction de Stéphane Troussel, Président du Département de la Seine-Saint-Denis, au plan de déconfinement annoncé par le Premier Ministre

Réaction de Stéphane Troussel, Président du Département de la Seine-Saint-Denis, au plan de déconfinement annoncé par le Premier Ministre


Masques « grand public » : l’après 11 mai

Le Département de la Seine-Saint-Denis a passé un marché qui lui garantit de pouvoir acheter 1 million de masques « grand public » en tissu lavables 50 fois


Continuité pédagogique : le Département de la Seine-Saint-Denis poursuit son engagement et distribue 1 800 cartes SIM aux élèves de son territoire

Grâce à un partenariat avec Emmaüs Connect et la Fondation SFR, le Département de la Seine-Saint-Denis a reçu 1 800 cartes SIM qui seront distribuées, dès la semaine prochaine, aux élèves ne disposant pas de connexion internet pour suivre l’école à la maison.


Grâce aux dons de l’association PoleS et du collectif « Visière Solidaire », le Département de la Seine-Saint-Denis va distribuer 7 000 visières aux Services d’Accompagnement et d’Aide à Domicile, aux foyers pour adultes handicapé.e.s et aux EHPAD de son territoire dès la fin de semaine

Deux initiatives distinctes mais solidaires : PoleS, association de l’économie sociale et solidaire des quartiers populaires et Visière Solidaire, réseau citoyen d’entraide, ont produit 7 000 visières qui seront distribuées, dès la fin de semaine, par le Département aux gestionnaires des SAAD pour leur permettre de continuer leurs missions, aux professionnel.le.s des foyers pour adultes handicapé.e.s et aux EHPAD qui pourront notamment grâce à cette dotation décider d’équiper les familles nouvellement autorisées à rendre visite aux résident.e.s.


Déconfinement : le Département de la Seine-Saint-Denis s’engage sur la création de pistes cyclables temporaires

Le Département de la Seine-Saint-Denis, très engagé pour le développement du vélo et la lutte contre la pollution, est prêt à mettre en œuvre dès le mois de mai un réseau structurant de pistes cyclables temporaires pour répondre au besoin de déplacements alternatifs et sécuritaires de la population.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 460