Charte de partenariat entre le département et utb, une première avec une SCOP !



Mardi 7 novembre 2017, Stéphane Troussel, Président du Conseil Départemental, et Charles-Henri Montaut, président-Directeur Général d’utb, première SCOP de France du bâtiment, ont signé la quatorzième charte de partenariat « Seine-Saint-Denis Égalité ».

Cette signature marque une nouvelle étape dans la démarche engagée par le Conseil Départemental il y a 4 ans puisqu’il s’agit d’une première avec une SCOP (société coopérative et participative).
Et nous souhaitons multiplier encore ce type de partenariat pour le territoire !

Dans un contexte économique et social difficile qui oblige à repenser le travail et la relation des employés à leur entreprise, à l’heure où le respect, la reconnaissance et l’épanouissement sont, pour les salariés, les critères principaux caractérisant la qualité de vie au travail, le statut de SCOP permet d’apporter une réponse en créant un lien entre l’engagement des salariés et la performance collective.

En effet, les salariés sont associés majoritaires, ils élisent leur dirigeant et la répartition des résultats est prioritairement affectée à la pérennité de l’entreprise, à ses projets et à ses emplois. On crée ainsi de la confiance dans un climat général de défiance ce qui est primordial.

Et peut-être plus encore en Seine-Saint-Denis, terre de contraste, faite de réussites et de fissures. Encore aujourd’hui, le dynamisme économique de la Seine-Saint-Denis n’a pas assez profité à sa population.

C’est pourquoi nous signons ce jour la charte de partenariat « Seine-Saint-Denis Égalité ». Parce que nous croyons en la Seine-Saint-Denis, en sa jeunesse et en son identité économique et industrielle singulière, mais aussi parce que nous croyons au développement des statuts coopératifs.

Il ne reste désormais qu’à passer des mots aux actes !

Accréditations : Cabinet présidence du département : Antoine Delangre-Marini : 01 43 93 93 47

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

« Chèque réussite », une nouvelle aide départementale de 200 euros pour tous les élèves entrant en 6e dès la rentrée 2015

Jeudi 28 mai, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental, a présidé une séance du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis consacrée à la mise en place d’un « Chèque réussite ».


1.9.3 Soleil ! Festival des tout-petits en Seine-Saint-Denis

L’art et la culture dès le plus jeune âge !


Visite du chantier du Centre de dépistage de Montreuil

La santé en Seine-Saint-Denis n’a pas de prix !


Séance extraordinaire du Conseil départemental le 7 mai, en présence d’Anne Hidalgo

Le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis se réunira jeudi 7 mai à 10h30 en séance extraordinaire consacrée aux Jeux olympiques de 2024.


La Seine-Saint-Denis, territoire au cœur et acteur de l’avenir du Grand Paris !

Pour Stéphane Troussel, les annonces du Premier Ministre suite au comité interministériel consacré au Grand Paris vont dans le bon sens. Face aux égoïsmes locaux, la construction de la Métropole a besoin de l’engagement de l’Etat et le volontarisme du Premier Ministre est de ce point de vue très bienvenu.


La Seine-Saint-Denis prête et mobilisée pour accueillir les JO 2024 !

Une première haie vient d’être franchie dans la course de fond pour accueillir les JO 2024, avec le vote par le Conseil de Paris d’un vœu soutenant son organisation dans notre pays. Je proposerai aux élus de la Seine-Saint-Denis lors d’une prochaine séance du Conseil départemental de se prononcer en ce sens.


T1 : victoire de l’intérêt général face aux tentatives d’obstruction !

Le 6 mars, le tribunal administratif de Montreuil a rendu publique sa décision de rejet des recours déposés contre le projet d’extension du T1 et a rappelé qu’il répondait bien à l’intérêt général.


Suite à ma mobilisation, l’État nettoie les autoroutes de la Seine-Saint-Denis

Depuis plusieurs mois, j’ai interpellé l’État sur l’absolue nécessité de procéder au nettoyage des abords d’autoroutes en Seine-Saint-Denis afin de mettre fin à l’accumulation de véritables décharges à ciel ouvert à certains endroits.



Confirmation du renouvellement des rames du tramway T1 en 2019

"C’est possible si chacun est mobilisé !" déclare Stéphane Troussel, Président du Conseil général.

0 | ... | 160 | 170 | 180 | 190 | 200 | 210 | 220 | 230 | 240 | ... | 340