Alors que des collectivités mettent en œuvre la clause « Molière », le Département préfère déconstruire avec les jeunes les préjugés sur les migrations.

le 24 mars 2017

Samedi 25 mars à la Dynamo à Pantin, le Conseil départemental avec son centre de ressources Via le Monde et le Lab de Pantin organise une après-midi de travail, de jeux, de projection et de débat autour des mythes liés aux migrations dans le cadre d’une campagne initiée par le FORUM « 10 mythes sur les migrations ».

Alors que la polémique se poursuit sur la mise en œuvre de la clause « Molière » dans l’attribution par les collectivités de marchés publics, le Département souhaite rappeler l’apport des migrants en Seine-Saint-Denis, hier comme aujourd’hui, à la construction de la métropole parisienne et du pays.

La Seine-Saint-Denis, ancienne terre industrielle et nouveau cœur du Grand Paris a été façonnée par des générations de migrants. De nombreux projets enrichissants y voient le jour en s’appuyant sur les cultures et les identités diverses de ses citoyens.

La langue française ne doit donc pas être utilisée comme un facteur d’exclusion, mais comme la porte d’entrée d’un parcours d’intégrations réussi pour les migrants. A la mise en œuvre d’une préférence nationale qui ne dit pas son nom, cet après-midi permettra d’opposer les réalités des migrations.

Migrations, ensemble, déconstruisons les préjugés
Samedi 25 mars de 15h à 18h à Pantin
La Dynamo - Banlieue Bleue
9 Rue Gabrielle Josserand, 93500 Pantin

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

La BEI soutient le « Plan Ambition Collèges » du Département de la Seine-Saint-Denis

Pour la première fois dans son histoire, la Banque Europe d’Investissement s’engage dans un projet de financement avec le Département de la Seine-Saint-Denis. Ce projet d’envergure - à hauteur de 240 millions d’euros - est axé sur la rénovation et la modernisation de 22 collèges du Département, ainsi que sur la mise en œuvre de 14 opérations de transition énergétique visant à améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments. Par ce projet, qui montre l’engagement du Département pour la rénovation énergétique et les pratiques écologiques de manière générale, on veut également montrer la capacité de l’Europe à aider des projets concrets, capables d’améliorer le quotidien des citoyens, à commencer par les plus jeunes.


Développer les transports en Seine-Saint-Denis, c’est urgent

Nous sommes plus d’une soixantaine d’élu.e.s de Seine-Saint-Denis, de toutes les couleurs politiques, à signer une lettre destinée au président de la République pour le développement des transports sur notre territoire. Nous ne demandons pas l’aumône ; l’État doit seulement tenir ses engagements. Car développer les transports en Seine-Saint-Denis, c’est répondre à une triple urgence sociale, économique et environnementale, mais c’est aussi préparer l’avenir et concourir au développement de l’attractivité territoriale.


Semaine du développement durable : la Seine-Saint-Denis engagée

A l’occasion de la semaine du développement durable, avec Belaïde Bedreddine, vice-président en charge de l’Écologie urbaine, nous avons souhaité mettre en exergue plusieurs politiques menées par le Département à destination de ses agent-e-s, mais aussi plus largement à destination de tou-te-s les habitant-e-s de la Seine-Saint-Denis.








Le département de la Seine-Saint-Denis ouvre un lieu d’écoute et d’orientation pour les agent-e-s victimes de violences

Le département de la Seine-Saint-Denis s’efforce d’être en première ligne dans la lutte contre toutes les formes d’inégalité et de violences qui s’exercent en particulier à l’encontre des femmes, y compris au sein de notre collectivité. Nous avons donc souhaité ouvrir à destination de nos agent-e-s une permanence d’accueil et d’écoute, assurée par le Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF 93).

0 | ... | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | 120 | 130 | ... | 410