Adieu, l’ami  !

Déclaration de Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis publiée le 12 novembre 2017 à propos de la mort de Jack Ralite.

Beaucoup de tristesse et d’émotion à l’annonce du décès de Jack Ralite. Ancien maire d’Aubervilliers, ancien député et sénateur de Seine-Saint-Denis, ancien ministre de François Mitterrand, il était reconnu pour son engagement en faveur d’une culture exigeante et populaire.

Celui qui avait débuté sa carrière en tant que journaliste chargé des pages « culture » de l’Humanité Dimanche était un fervent défenseur de l’exception culturelle française. Animateur des États généraux de la culture depuis 1987, il était également passé par le conseil d’administration du Théâtre du Peuple, celui de la Cité de la Musique ou, plus récemment, du Centre des monuments nationaux.

Attaché au rassemblement de la Gauche, il était l’un des chefs de file des « refondateurs », partisan d’une profonde mutation du Parti Communiste Français, et c’était également l’un des tenants de la gauche plurielle, notamment au niveau local. Membre du Haut Comité pour le logement des personnes défavorisées, et du conseil politique de la fondation Agir contre l’exclusion, il défendait par ailleurs la banlieue avec sensibilité.

Homme d’exception qui avait par cinq fois refusé la Légion d’honneur, Jack Ralite était une nature pour qui l’engagement en faveur de la culture ne se mesurait pas à l’aune des distinctions sous les ors de la République. En Seine-Saint-Denis, nous continuerons à perpétuer son œuvre en faveur de la culture par tous et pour tous.

Quant à moi, je me souviendrai toujours de ce jour de 1998 où, jeune collaborateur d’élus à Aubervilliers, j’avais croisé un Jack Ralite ému aux larmes par une critique trop virulente des élus socialistes à l’encontre d’une initiative municipale. Face à ce monument de la politique, je m’étais senti quelque peu désemparé…

Adieu, l’ami !

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Lancement de la saison 2 de la plate-forme « Mon stage de 3ème »

Lundi 3 novembre à 16h30, Stéphane Troussel présentera aux élèves du collège Jean-Vilar de la Courneuve la plate-forme « Mon stage de 3ème » conçu par le Département.


Report du prolongement des lignes 12 et 14

Pour Stéphane Troussel, l’annonce par la RATP d’un report du prolongement des lignes 14 et 12, n’est évidemment pas une bonne nouvelle, car ces deux grands projets sont très attendus par les habitants de la Seine-Saint-Denis, particulièrement pour ceux de Saint-Denis et Saint-Ouen.


La Métropole doit être une opportunité pour répondre à la crise du logement

Mercredi 22 octobre, lors de la 4ème Rencontre des Acteurs de l’Habitat, Stéphane Troussel a souhaité rappeler l’engagement du Département en matière de logement.


12,7 millions d’euros pour le reclassement des salariés de PSA

Stéphane Troussel se félicite que le Parlement européen ait adopté, le 21 octobre, l’attribution de 12,7 millions d’euros qui vont permettre de contribuer à la formation, au retour à l’emploi ou encore à la création d’entreprise de ces anciens salariés.


Le Département choisit d’investir pour la petite enfance et les familles

Parce que tous les parents ont été confrontés à l’épineuse question du mode de garde de leur jeune enfant, le Conseil général a choisi de faire de l’accueil des tout-petits et des familles sa priorité en adoptant un Plan Petite Enfance et Parentalité 2015-2020.



Exclusion de l’ex-RN2 du nouveau péage poids lourds

Le Gouvernement s’apprête à publier un décret sur le réseau routier local concerné par le nouveau péage de transit poids lourds. L’intégration des autoroutes et l’exclusion de l’ex-RN2 entraîneraient un report de trafic important sur cette zone urbaine dense, déjà soumise à des taux de pollution importants.


Le Tzen 3 et le T1 continuent d’avancer !

Le 1er octobre, le Conseil du STIF devrait permettre l’avancée de deux projets de transports importants pour la Seine-Saint-Denis et très attendus par les habitants : le Tzen3 et le prolongement du T1 à l’est.


L’art entre au collège

Le Département rend l’art accessible à tous grâce au 1% artistique dans les nouveaux collèges.


Pour un encadrement des loyers en Seine-Saint-Denis

En Seine-Saint-Denis, comme dans les grandes métropoles, la crise du logement est plus que jamais un sujet de préoccupation majeur. Ici comme ailleurs, les loyers connaissent une hausse continue depuis plus de 20 ans.

0 | ... | 200 | 210 | 220 | 230 | 240 | 250 | 260 | 270 | 280 | ... | 340