60 ans du Planning familial : un bilan et de nouvelles perspectives pour la Seine-Saint-Denis

Le Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel, s’est rendu au Centre de planification familiale Berthe-Morisot situé à Montfermeil, à l’occasion des 60 ans du Planning familial.

Le Planning familial a fait la preuve de son efficacité et de son utilité. Il favorise l’éducation à la sexualité, la prévention des infections sexuellement transmissibles telles que le VIH, la prévention des violences au sein du couple et de la famille, défend le droit à l’avortement et à la contraception.

Pour ce faire, il délivre aujourd’hui des informations cruciales à tous, les accueille et les accompagne dans leur vie sexuelle et affective. L’association réaffirme, par ses initiatives, le droit aux femmes à s’autonomiser et à disposer de leur corps comme elles l’entendent.

Le Département de la Seine-Saint-Denis propose des politiques publiques actives et volontaristes qui correspondent à ces enjeux.

Gérés par le Conseil départemental, les 121 centres de planification familiale de Seine-Saint-Denis favorisent l’accès à l’IVG et assurent les entretiens pré et post IVG prévus par la loi. Le Conseil départemental continuera à œuvrer en faveur d’un fonctionnement optimal des centres de planification et d’éducation familiale, avec le soutien des villes (CMS), des hôpitaux, des universités et des associations partenaires.

Cette visite fut également l’occasion de déterminer les perspectives pour l’action future du Conseil départemental : d’une part, renforcer la prévention et le dépistage des cancers du col de l’utérus et du sein, et d’autre part, améliorer la sensibilisation à la lutte contre l’excision.

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Marche silencieuse pour Mariama K : Hommage aux femmes victimes de violences en Seine-Saint-Denis

La famille de Mariama K, décédée dans la nuit du vendredi 29 au samedi 30 décembre 2017 sous les coups de son mari, la Ville de Montreuil, l’Observatoire des violences envers les femmes du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, SOS Femmes 93, la Maison des Femmes-Thérèse Clerc et l’OPHM s’associent et appellent à une marche silencieuse pour lui rendre hommage et dénoncer les violences faites aux femmes.







Agir contre les violences faites aux femmes au quotidien

Aujourd’hui, jeudi 23 novembre, Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a introduit les 13ème rencontres organisées par l’observatoire départementale, dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes du 25 novembre.


Non à une revoyure du Grand Paris Express qui serait une atteinte au rééquilibrage territorial en faveur des territoires populaires.

"Si je suis signataire de cet appel pour le maintien du Grand Paris Express dans sa forme comme dans son calendrier de réalisation, c’est parce que je suis inquiet."


Agir contre les violences faites aux femmes au quotidien.

Jeudi 23 novembre 2017 à 9h, Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis introduira les 13ème rencontres Femmes du Monde en Seine-Saint-Denis, dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes du 25 novembre.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 320