5ème collège du Blanc-Mesnil : c’est parti !

le 27 mars 2013

Jeudi 28 mars à 16h00, Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis, Mathieu Hanotin, Vice-Président du Conseil général en charge de l’éducation et Hervé Bramy, Conseiller général, dévoileront le panneau de chantier du 5ème collège du Blanc-Mesnil.

Cet évènement marquera le début des travaux de ce nouveau collège prévu pour accueillir 600 élèves et dont l’ouverture aura lieu à la rentrée scolaire 2014. Les travaux de construction du gros œuvre ont démarré en mars et se poursuivront jusqu’en octobre prochain.

La construction de ce 5ème collège, de son gymnase et son plateau extérieur permettra de faire face à la poussée démographique de la commune. Sont également prévus la création d’une cuisine centrale qui produira 2500 repas par jour et un office de réchauffage pour 400 à 600 repas quotidiens.

Ce projet de 30 millions d’euros répond à la nouvelle architecture éducative et à des objectifs élevés en matière de qualité environnementale.

Dévoilement du panneau de chantier du nouveau collège du Blanc-Mesnil

En présence de Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis
de Mathieu Hanotin, Député – Vice-président du Conseil général
de Didier Mignot, Maire du Blanc-Mesnil
d’Hervé Bramy, Conseiller général
M. Balle, Directeur des services académiques
de Représentants d’Eiffage
et des architectes, Philippe Phily et Hicham Samaha
- Quand  : Jeudi 28 mars à 16h
-  : Angle des rues Aristide Briand et Iqbal Masih

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Loi Bourguignon le 6 mai à l’Assemblée nationale : contre les « sorties sèches » de l’aide sociale à l’enfance, les député.es auront-ils le courage d’agir ?

Aujourd’hui, les enfants et les jeunes de l’aide sociale à l’enfance comme leurs familles, au-delà de l’action volontariste de certains Départements comme celui de la Seine-Saint-Denis - qui accompagne déjà près de 1000 jeunes en contrat « Jeunes majeurs » en y consacrant 20 millions d’euros chaque année -, demandent que la République tienne concrètement et partout en France sa promesse d’égalité. Cela passe par un engagement fort de l’État aux côtés des Départements qui ne peuvent assumer seuls les dépenses de solidarité nationale.



Charte « Seine-Saint-Denis Égalité » signée par le Département de la Seine-Saint-Denis et BNP Paribas pour accélérer le développement économique et social du territoire

Le 16 avril 2019, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et Thierry Laborde, Directeur général adjoint de BNP Paribas ont signé une charte « Seine-Saint-Denis égalité » dans les locaux de l’Ecole de la Deuxième Chance 93, à La Courneuve.







Egalité Femmes-Hommes... Actions !

2019 sera plus que jamais l’année de l’égalité femmes-hommes en Seine-Saint-Denis.


Rencontre avec Adrien Taquet, secrétaire d’Etat à la protection de l’enfance : Stéphane Troussel appelle à des Etats généraux de la protection de l’enfance

Parfois caricaturée, souvent ignorée, l’aide sociale à l’enfance est pourtant centrale pour protéger les enfants mais aussi pour les accompagner vers l’autonomie. Cette politique publique majeure appelle maintenant des réponses fortes et concrètes qui ne pourront pas faire l’économie d’un engagement et d’un investissement total de la part de l’Etat, mais aussi d’une élaboration commune avec les départements et les acteur.rice.s les plus investi.e.s. C’est ce message responsable et exigeant que j’adresse aujourd’hui même au secrétaire d’État à la protection de l’enfance au cours de notre rendez-vous de travail.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 380