3 propositions pour une montée en puissance rapide des emplois d’avenir en Seine-Saint-Denis

le 24 juin 2013

J’ai participé aujourd’hui, aux côtés de Michel Sapin, Ministre du travail et de Jacques Salvator, Maire d’Aubervilliers à une table ronde qui réunissait l’ensemble des acteurs de l’emploi de Seine-Saint-Denis afin de débattre de l’avancement du dispositif des emplois d’avenir sur le territoire.

L’occasion pour moi de dire que les emplois d’avenir sont portés par des acteurs extrêmement sollicités sur un territoire qui concentre de nombreuses fragilités. J’ai attiré l’attention du ministre, notamment, sur les difficultés financières des collectivités.

Malgré tout, le dispositif monte en puissance, avec un taux de réalisation des objectifs de 14% au 15 juin, contre moins de 6% au début du mois de mai. Je me félicite que le nombre de signatures effectives en Seine-Saint-Denis (377) soit ainsi supérieur à tous les autres départements franciliens, à l’exception de l’Essonne.

J’ai également présenté au Ministre les conditions nécessaires à une accélération de la mise en place du dispositif :

La question des moyens est notre première urgence : le financement des missions locales présente des disparités injustifiées. Une mission locale de Basse Normandie reçoit 543 euros pour chaque jeune suivi, soit deux fois plus qu’en Seine-Saint-Denis. Un rééquilibrage s’avère nécessaire.

La réussite des emplois d’avenir ne doit pas uniquement dépendre des acteurs du département : c’est pourquoi je propose une initiative commune qui mobilise les « grands comptes » (La Poste, SNCF, RATP) afin qu’un « droit de tirage » soit réservé dans les futures embauches aux jeunes séquano-dionysiens, à la même hauteur que les objectifs assignés au Département par rapport au reste de la Région (20%).

Toute évolution sur le fond se doit d’être qualitative : faire évoluer le dispositif ne signifie pas nécessairement abaisser les exigences de formation, notamment pour le secteur marchand. Un assouplissement de l’accès, pour les associations, à une dérogation pour une embauche à BAC+3 quand celles-ci embaucheraient dans le même mouvement un jeune sans diplôme, serait une bonne solution.

Président d’une collectivité mobilisée dans la bataille pour l’emploi, j’ai rappelé à Michel Sapin que la Seine-Saint-Denis a besoin des emplois d’avenir. Je suis convaincu que mes propositions, tirées des enseignements du terrain, permettront de renforcer encore la pertinence et l’efficacité de ce dispositif.

Le Conseil général se mobilise pour les emplois d’avenir
Objectif : 150 emplois dont 50 au sein des services départementaux et 100 emplois soutenus dans le secteur associatif.

Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis.

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Le "grand débat national" arrive en banlieue : Empêcher l’"opération de com", mettre le pied dans la porte

Ce soir, Emmanuel Macron réunissait des élu.e.s de banlieue pour leur parler « grand débat national » dans l’Essonne. De ce déplacement du président en banlieue, nous n’attendons à vrai dire pas grand-chose, et nous craignons que cette « opération de reconquête » soit plus à destination des chaînes d’information que des habitant.e.s. De la mobilisation des élu.e.s et acteur.rice.s de terrain, nous attendons bien plus. Mettons le pied dans la porte entrouverte par le gouvernement, pour aborder les vrais sujets qui intéressent les Français.es : justice sociale, égalité territoriale et redistribution des richesses.


Le Seine-Saint-Denis se mobilise pour la Semaine Olympique et Paralympique à l’école

Inscrite de façon pérenne au programme, de l’Éducation nationale, organisée en lien avec le Comité d’organisation des Jeux (COJO) et le mouvement sportif, la Semaine Olympique et Paralympique est proposée chaque année dans toutes les écoles, établissements scolaires et établissements d’enseignement supérieur, pour tous les âges de la maternelle à l’université. Pour cette 3e édition, le Département de Seine-Saint-Denis et ses partenaires s’illustreront encore une fois par leur dynamisme et leur engagement.


Application du Logement d’Abord en Seine-Saint-Denis : l’innovation nécessite des moyens et de la cohérence de la part de l’Etat !

Alors que le 24ème rapport de la Fondation Abbé Pierre rappelle les inégalités révoltantes parmi la population française en matière de logement, la question d’un logement abordable pour toutes et pour tous n’a jamais paru aussi urgente.


Fabrique des Jeux en Seine-Saint-Denis : lancement de l’Atelier des Villes en présence de Stéphane Troussel et de Tony Estanguet

La Fabrique des Jeux a tenu hier son premier Atelier des Villes, réunissant toutes les communes de Seine-Saint-Denis. Ce projet avait été proposé à l’occasion du lancement de la Fabrique, le 13 juin dernier, pour engager l’ensemble des territoires du département dans la dynamique des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024.


Débat à l’Assemblée nationale sur le revenu de base : Stéphane Troussel présent pour défendre l’expérimentation

L’Assemblée nationale débattra le 31 janvier prochain d’une proposition de loi d’expérimentation du revenu de base.


Les deux grands oubliés de la stratégie de protection de l’enfance du gouvernement : les moyens et les mineurs étrangers non accompagnés

Ce lundi, le gouvernement a annoncé par la voix du secrétaire d’État fraîchement nommé sa stratégie pour la protection de l’enfance, promise de longue date et repoussée régulièrement. Les axes évoqués dans cette stratégie sont certes louables, pleins de bonnes intentions, mais ils occultent largement la question des moyens et oublient les mineur.e.s non-accompagné.e.s. Nous ne pouvons plus nous contenter de bonnes intentions et de belles paroles, pour protéger les enfants, tous les enfants, il faut aussi des moyens.


Nomination d’Adrien Taquet, secrétaire d’état en charge de la protection de l’enfance - « Monsieur le ministre, il n’y a pas de temps à perdre, je vous invite en Seine Saint Denis pour prendre la mesure de votre nouveau job. »

Après des mois de tergiversations, des alertes de l’ensemble des acteurs.rices de la protection de l’enfance et de la justice, un secrétaire d’État en charge de la protection de l’enfance a enfin été nommé. Il est temps que l’État s’engage et donne les moyens aux collectivités de mettre en œuvre la Loi de 2016 qui instaure le projet de l’enfant. Il est temps aussi qu’il s’appuie sur les acteurs.rices locaux.ales très engagé.e.s, et sorte de l’immobilisme technocratique dans lequel il est plongé. La protection de l’enfance doit être une grande cause nationale.



Drame de Saint-Denis : il y a urgence à faire de la lutte contre l’habitat insalubre une grande cause nationale

Le 24 décembre au soir, le mal-logement et l’insalubrité ont a nouveau frappé notre département avec l’incendie d’un appartement d’un immeuble situé au 77 avenue Wilson à Saint-Denis. Mes pensées vont au 13 personnes blessées, aux services de secours qui ont agit avec célérité et efficacité, mais aussi aux élu.e.s et services municipaux qui luttent sans relâche contre ce fléau que constitue le logement insalubre. Pour que cette litanie mortifère s’arrête enfin, la lutte contre l’habitat indigne et l’accès pour toutes et tous à un logement décent doivent être déclarées « grandes causes nationales » par le gouvernement, afin que des objectifs de résorption soient fixés et des moyens d’actions déployés.


La Seine-Saint-Denis et la SNCF partenaires pour l’égalité

Vendredi 21 décembre, Stéphane Troussel, Président du Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis et Stéphane Volant, Secrétaire Général du Groupe SNCF ont renouvelé leur partenariat par la signature de la charte « Seine-Saint-Denis Égalité ».

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 380