1ere rencontres IN SEINE-SAINT-DENIS

le 17 octobre 2016

Le mardi 18 octobre à 17h00 dans les nouveaux locaux de l’agence BETC à Pantin, Stéphane Troussel ouvrira les 1ere rencontres des ambassadeurs du IN SEINE-SAINT-DENIS.

Avec la création d’une marque territoriale IN SEINE-SAINT-DENIS, le Département souhaite valoriser les actions emblématiques de son territoire, bousculer les représentations et combattre des stéréotypes encore trop souvent relayés. Nous voulons mettre sur le devant de la scène les marqueurs de réussite et les initiatives riches de sens et fédérer les acteurs de cette Seine-Saint-Denis d’aujourd’hui et de demain qui réussit. IN SEINE-SAINT-DENIS, c’est la volonté de s’appuyer sur ce qui se fait de mieux dans une Seine-Saint-Denis qui ne manque vraiment pas d’atouts.

Après une rencontre des préfigurateurs du IN SEINE-SAINT-DENIS en juin, le dévoilement du logo avec le Red Star en septembre, la 1ere rencontre des ambassadeurs du IN SEINE-SAINT-DENIS réunira des entrepreneurs, des artisans, des artistes, des sportifs, tous les acteurs du territoire qui portent des valeurs d’énergie, de diversité, de solidarité, d’égalité, d’ouverture et de développement durable. Animée par Ahmed Bouzouaid, directeur de Muse D Territoires, cette rencontre permettra de présenter la charte et le fonctionnement du IN SEINE-SAINT-DENIS , de mettre en place le comité de marque, de lancer un premier concours vidéo et de proposer des échanges entre ambassadeurs.

Ils seront présents notamment :

Rémi Babinet, directeur de la création à BETC Paris

Laurence Lascary, gérante "De l’autre côté du périh"

Fatoumata Sidibe, présidente de l’association "Ambitieuses"

Jean Luc François, créateur de mode

Olivier Meneux, Responsable du projet Médicis/Clichy S/Bois

Guillaume Roy, co fondateur de la brasserie Gallia

Youness Bourimech, entrepreneur

Bastien Brunis, fondateur-dirigeant de Solicom

Sylvie Vassalo, directrice du SLPJ

et de nombreux ambassadeurs déjà adhérents à la démarche.

Pour faciliter votre venue, vous trouverez le plan d’accès ici

BETC Paris
Les Magasins Généraux
1 rue de l’Ancien Canal
93500 Pantin

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse


Egalité Femmes-Hommes... Actions !

2019 sera plus que jamais l’année de l’égalité femmes-hommes en Seine-Saint-Denis.


Rencontre avec Adrien Taquet, secrétaire d’Etat à la protection de l’enfance : Stéphane Troussel appelle à des Etats généraux de la protection de l’enfance

Parfois caricaturée, souvent ignorée, l’aide sociale à l’enfance est pourtant centrale pour protéger les enfants mais aussi pour les accompagner vers l’autonomie. Cette politique publique majeure appelle maintenant des réponses fortes et concrètes qui ne pourront pas faire l’économie d’un engagement et d’un investissement total de la part de l’Etat, mais aussi d’une élaboration commune avec les départements et les acteur.rice.s les plus investi.e.s. C’est ce message responsable et exigeant que j’adresse aujourd’hui même au secrétaire d’État à la protection de l’enfance au cours de notre rendez-vous de travail.







Stéphane Troussel, Christian Favier, Marie-Christine Cavecchi et Patrick Septiers demandent de vraies garanties pour les transports du quotidien et leur priorisation avant toute décision sur la poursuite du projet du CDG Express.

L’amélioration de la liaison de Paris à ses aéroports ne peut se faire au détriment des transports du quotidien, et elle ne passe pas uniquement par la construction d’un train express. Or, la ministre des transports semble conditionner l’amélioration des conditions de transports des 900 000 usager.e.s quotidiens du RER B à la réalisation de ce transport qui ne concernera hypothétiquement que 20 000 usager.e.s occasionnel.le.s. Si des garanties ne nous sont pas apportées concernant les transports du quotidien, nous le disons : nos collectivités ne participeront à aucune avancée opérationnelle sur le CDG Express.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 400