print
 

Vous êtes en danger, vous pouvez être protégée

Vous êtes en danger, vous pouvez être protégée. Découvrez les différentes mesures qui existent...

Avec l’ordonnance de protection, la loi reconnaît enfin la dangerosité des hommes violents. Pour les femmes victimes de violences, elle signifie aussi la prise en compte des violences subies et de la peur vécue.

Cette ordonnance vise à protéger les femmes victimes de violences avant ou après un dépôt de plainte, que l’agresseur ait été condamné ou non.

L’ordonnance de protection doit être demandée par la femme victime de violences auprès du juge aux affaires familiales (JAF). Les formulaires sont à retirer auprès du Tribunal de grande instance de Bobigny, des points d’accès au droit, des associations, des avocats…, puis à déposer au Tribunal auprès du juge aux affaires familiales de permanence.

Certificats médicaux, témoignages de l’entourage, attestations d’associations ou de services sociaux, main courante, plainte… doivent accompagner la demande, pour permettre au juge aux affaires familiales d’estimer le danger et la vraisemblance des violences dénoncées.

Le juge aux affaires familiales apprécie l’urgence et fixe une audience proche, à laquelle le partenaire ou ex-partenaire violent sera convoqué. A la fin de l’audience, le juge rend sa décision et les mesures accordées sont applicables.

 Les différentes mesures que vous pouvez demander :

1/ Interdiction pour l’agresseur d’entrer en relation avec la femme victime, ses enfants ou des proches.

2/ Interdiction pour l’agresseur de détenir ou de porter une arme.

3/ Pour les couples mariés, résidence séparée des époux, avec attribution du logement conjugal à la femme victime de violences et possibilité de prise en charge des frais concernant ce logement.

4/ Pour les couples non mariés, attribution du logement du couple à la femme victime des violences et possibilité de prise en charge des frais concernant ce logement.

5/ Révision des modalités de l’autorité parentale, de la contribution aux charges du mariage (couples mariés) ou l’aide matérielle (partenaires de PACS) et de la contribution à l’entretien et à l’éducation des enfants.

6/ Autorisation faite à la femme victime de dissimuler sa nouvelle adresse au conjoint ou ex conjoint violent, et d’élire domicile chez son avocat ou auprès du Procureur de Bobigny.

7/ Admission provisoire à l’aide juridictionnelle pour couvrir les frais d’avocat et les éventuels frais d’huissier et d’interprète.

8/ Interdiction de sortie du territoire pour les enfants.

Le juge aux affaires familiales délivre l’ordonnance de protection pour une durée de quatre mois.
Elle peut être reconduite le temps des procédures judiciaires. Pour les femmes étrangères bénéficiant de l’ordonnance de protection, un titre de séjour est délivré ou renouvelé automatiquement. Une carte de séjour temporaire portant la mention "vie privée et familiale" sans condition de vie commune peut être délivrée.

Le non respect des mesures imposées par l’ordonnance de protection constitue un délit puni de deux ans d’emprisonnement et de 15 000€ d’amende.

 Ils peuvent vous aider dans vos démarches pour les aspects juridiques

SOS Victimes 93
5, rue Carnot - Bobigny
Tél. : 01 41 60 19 60
Permanence au Tribunal de grande instance de Bobigny de 13h à 17h30

CIDFF 93
(Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles)
Permanences téléphoniques de 10h à 16h
Tél. : 01 48 36 99 02
Les avocat-e-s spécialisé-e-s
Ils vous aideront à rédiger votre requête et vous représenteront au cours de la procédure.
Permanence au Tribunal de grande instance de Bobigny le lundi et le jeudi de 9h à 11h

 Pour vous aider à réunir les éléments à produire, identifier les mesures souhaitées et vous accompagner

Les associations de défense des droits des femmes
SOS Femmes 93 – Association spécialisée dans l’accompagnement des femmes victimes de violences conjugales
Lieu d’accueil et d’orientation de 10h à 13h
3, allée du Moulin - Bondy
Tél. : 01 48 02 00 95
Service d’écoute téléphonique de 14h à 17h
Tél. : 01 48 48 62 27

Femmes Solidaires 93
12, avenue Édouard Vaillant – Bobigny
Tél. : 01 48 47 44 97

MFPF 93 (Mouvement Français pour le Planning Familial)
22, Bd Félix Faure – Saint-Denis
Tél. : 01 55 84 04 04

AVFT (Association Européenne contre les Violences faites aux Femmes au Travail)
Permanence téléphonique
Tél. : 01 45 84 24 24

CFCV (Collectif Féministe Contre le Viol)
Tél. : N° vert : 0 800 05 95 95

Les services du conseil général de Seine-Saint-Denis
Service social départemental
Tél. : 01 43 93 83 77

Planification familiale (PMI)
Tél. : 01 43 93 81 06

 Où déposer votre demande d’ordonnance de protection ?

Tribunal de grande instance de Bobigny
Accueil central civil : permanence des affaires familiales du lundi au vendredi de 9h30 à 12 h et de 14h à 17h.
Une permanence existe aussi les week-ends et jours fériés.

 Vous êtes victime de violences, vous avez peur et vous cherchez de l’aide

Parlez-en à une personne de confiance : assistante sociale, médecin de PMI, animatrice d’association, psychologue ou travailleur social d’un commissariat…
Vous voulez venir en aide à une femme victime de violences.
Écoutez-la, croyez-la, accompagnez-la. Faites-lui rencontrer une association ou un service capable de la protéger.

PDF - 1.2 Mo
Le livret grand public (.PDF)

Observatoire des violences envers les femmes du Conseil général de la Seine-Saint-Denis
Ernestine Ronai
Tél. : 01 43 93 41 93

À LIRE AUSSI

Santé vous bien !

Forum prévention, bien-être physique et psychique, santé de l’enfant, accès aux droits du 1er au 10 octobre à Noisy-le-Grand.
Pendant une semaine, venez rencontrer des professionnels et des associations du monde de la santé et participer aux nombreuses animations organisées pour tous les publics et tous les âges !


Tableau de bord de la santé en Seine-Saint-Denis

Fruit de la collaboration entre le Département et l’Observatoire Régional de la Santé d’Île-de-France, ce tableau de bord permet de suivre l’évolution de la situation sanitaire et de ses déterminants en Seine-Saint-Denis.


Schéma en faveur des personnes handicapées

Le Conseil général a adopté le 3ème Schéma départemental en faveur des personnes handicapées


3e Schéma en faveur des personnes âgées

Ce Schéma témoigne d’une volonté d’améliorer continuellement la conditions de vie des séniors


À la PMI, on dépiste et on accompagne

Le service de PMI est engagé depuis toujours dans la prévention et le dépistage précoce des situations de handicap

0 | 5 | 10

Dans  Observatoire des violences envers les femmes

15e Rencontres de l’Observatoire des violences envers les femmes

Pour leur 15e édition, ces rencontres se centreront sur le sexisme, à l’origine de nombreuses violences faites aux femmes.


12es Rencontres Femmes du monde en Seine-Saint-Denis

Dans 26 villes du Département, du 21 novembre au 5 décembre 2016, des dizaines de manifestations organisées avec L’Observatoire départemental des violences envers les femmes.


Le sexisme : les jeunes sont contre !

Le 23 mai, avait lieu la 9ème rencontre « Jeunes contre le sexisme ». Un événement qui a réuni huit collèges de Seine-Saint-Denis volontaires dans la lutte contre le sexisme. Une action lancée par l’Observatoire départemental des violences envers les femmes en Seine-Saint-Denis avec des jeunes de plus en plus à l’aise avec le sujet.


Comment avez-vous su ?

Un guide d’aide à l’entretien avec des femmes victimes de violences.


Observer pour agir et prévenir

14e rencontre professionnelle de l’Observatoire départemental des violences envers les femmes : elle s’est déroulée vendredi 11 mars 2016 à la Bourse du Travail à Bobigny en présence du docteur Denis Mukwege, prix Sakharov 2014.


Un laboratoire contre les violences envers les femmes

Mardi 17 novembre, les 11èmes rencontres Femmes du monde en Seine-Saint-Denis se tenaient à la Bourse départementale du travail à Bobigny. Une journée de rencontre, de bilan, de partage d’expérience entre professionnels pour faire reculer les violences envers les femmes.


Agir contre les violences sexuelles

En 2014, 118 femmes et 25 hommes ont été tué-e-s par leur conjoint ou
ex-conjoint ...


« Violences conjugales : un défi pour la parentalité »

Vendredi 25 septembre 2015, une présentation du livre, d’Ernestine Ronai, « Violences conjugales : un défi pour la parentalité » a eu lieu à l’Hôtel du Département à Bobigny.


Jeunes contre le sexisme

Depuis 2007, les Rencontres départementales des jeunes contre le sexisme présentent les créations de collégiennes et collégiens destinées à dénoncer les comportements sexistes et les violences faites aux femmes.


Ligne de protection

Un court-métrage de Virginie Kahn, sur le portable d’alerte pour protéger les femmes en très grand danger.

0 | 10