print
 

Signalement enfance en danger que faire ?

Un enfant en danger ? Votre devoir est de le signaler !

Chaque personne connaissant un enfant maltraité peut être punie par la loi, si elle n’a pas prévenu les services du Conseil Général, ou ceux de la justice.

 Un enfant en danger, qu’est-ce que c’est ?

Un enfant en danger ou en risque de danger c’est au titre de l’article 375 du Code civil :
"Un enfant (…) dont les conditions de santé, de sécurité, de moralité ou les conditions d’éducation ou de développement psychique, affectif ou social ( …) sont gravement compromises"

 À qui signaler ?

Vous connaissez un enfant ou une situation d’enfant en danger.
Vous contactez le 119, numéro national
www.allo119.gouv.fr

En cas d’urgence et d’extrême gravité qui nécessite la mise à l’abri immédiate de l’enfant, vous devez contacter le commissariat.

 Signaler et après ?

Le Conseil général est garant de la protection de l’enfance. Il centralise les informations transmises par les professionnels (119, Éducation nationale, Services sociaux), a la responsabilité de les évaluer.

Les services du conseil général peuvent être amenés à faire une évaluation sociale sur l’enfant signalé et sa famille.
Le services du Conseil général font ensuite des propositions d’aide et de soutien avec l’accord des familles.
Dans le cas d’un danger avéré et du refus des familles, le conseil général saisit l’autorité judiciaire afin que soient imposées des mesures dans l’intérêt des mineurs.

 En cas d’urgence et d’extrême gravité, le Conseil général sollicite l’intervention de l’autorité judiciaire.

À la suite du signalement, le Procureur de la République peut :
- Saisir le juge des enfants ou prendre lui-même toutes les mesures nécessaires pour assurer la protection de l’enfant
- Engager des poursuites pénales contre les auteurs de la maltraitance.

À LIRE AUSSI

Projet éducatif départemental

En s’appuyant sur son expertise, ses ressources et en analysant les besoins du territoire, le Département fait le choix d’œuvrer pour la réussite de tous.


Une nouvelle architecture éducative

L’architecture éduque, elle est une marque de respect et un outil au service d’un projet pédagogique et éducatif ambitieux.


723 millions pour le PEI

Un ambitieux plan de construction et de rénovation.


Bilan du plan de relance des modes d’accueil

Adopté en 2008, le plan de relance des modes d’accueil du jeune enfant a atteint ses objectifs, pourtant ambitieux


Pour lutter contre le décrochage scolaire

Drop-In Project associe la Seine-Saint-Denis et la ville d’Istanbul dans une dynamique partagée qui permet d’échanger sur la réalité du décrochage scolaire

0 | 5 | 10

Dans  Protection de l’enfance

Adoption et accès aux origines

La Maison de l’adoption regroupe l’ensemble des professionnels et des missions.


Accueil des enfants par les services de l’ASE

Quand les parents éprouvent des difficultés dans leur rôle éducatif, les enfants peuvent être confiés au service de l’Aide sociale à l’enfance


Évaluer une information préoccupante pour les professionnels

Ce guide a été élaboré avec l’Aide Sociale à l’Enfance, la Protection Maternelle et Infantile, le Service Social Départemental et l’Éducation Nationale.


Famille d’accueil, mode d’emploi

575 assistants familiaux travaillent en Seine-Saint-Denis.


Prévention des difficultés rencontrées par les enfants et leur famille

Le service de l’Aide Sociale à l’Enfance mène et soutient des actions pour accompagner les parents dans l’éducation de leurs enfants.


Devenez assistant(e) familial(e)

Le métier d’assistant(e) familial (e) consiste à accueillir des enfants et des jeunes jusqu’à 21 ans, dont les familles rencontrent des difficultés momentanées.