print
 

Enseignements et pratiques artistiques en amateur

Le Département encourage le développement des enseignements et des pratiques artistiques en amateur et leur rencontre avec la création contemporaine.

Le Conseil général accompagne l’évolution des 42 conservatoires de musique, de théâtre et de danse de la Seine-Saint-Denis en favorisant les collaborations inter établissements, les liens avec les lieux de création et de diffusion, l’ouverture aux nouvelles esthétiques, le développement des pratiques collectives et l’élargissement des publics. Cette politique est mise en œuvre par la MEPAA (Mission Enseignements et Pratiques Artistiques en Amateur).

Le Conseil général accompagne également le développement des pratiques artistiques en amateur grâce au soutien qu’il apporte à des partenaires associatifs d’envergure départementale.

 Résidences artistiques en conservatoire

Le Département développe, en partenariat avec les établissements d’enseignement artistique d’une dizaine de communes de la Seine-Saint-Denis chaque année, un programme de résidences artistiques en conservatoire. En installant pendant une année scolaire un artiste ou une compagnie dans une école de musique, de théâtre ou de danse, elles permettent d’affirmer le rôle artistique et culturel des conservatoires dans leur ville, mais aussi de venir irriguer de pratiques nouvelles les activités des écoles et d’accompagner par le projet leur évolution.

Les dossiers de candidature sont à déposer par les conservatoires auprès du Département au plus tard à la fin du mois d’avril de chaque année pour l’année suivante. Le soutien apporté par le Département s’élève en moyenne à 15 000 € par résidence.

 Projets inter établissements

Le Département favorise la création d’ensembles de pratiques collectives musicales et/ou chorégraphiques réunissant des usagers de plusieurs conservatoires, structures associatives ou amateurs isolés, autour d’un projet artistique mené par un enseignant et diffusé dans le cadre de la saison culturelle des villes concernées.

Les dossiers de candidature sont à déposer par les conservatoires auprès du Département au plus tard à la fin du mois de juin de chaque année pour l’année suivante. Le soutien apporté par le Département s’élève en moyenne à 3 000 € par projet.

 Aides aux projets locaux

Le Département soutient des projets à dimensions plus locales portés par des conservatoires et dont les objectifs recoupent ceux du Schéma départemental, en particulier la collaboration avec les autres structures artistiques d’enseignement, de création et/ou de diffusion de la ville, l’attention aux nouvelles esthétiques, les projets interdisciplinaires…
Ces aides aux projets locaux peuvent également concerner le financement d’un soutien méthodologique à l’écriture et à la mise en œuvre du projet d’établissement.

Les projets sont à déposer auprès du Département sur papier libre avant la fin du mois de juin pour l’année suivante. Le soutien apporté par le Département est plafonné à 50% du budget total du projet et à 3 000 €.

 Soutien aux pratiques artistiques en amateur

Le Département œuvre au rapprochement des pratiques artistiques en amateur avec les pratiques artistiques professionnelles, soit par le subventionnement de partenaires associatifs partageant les mêmes objectifs, soit par la mise en œuvre chaque année de projets d’envergure départementale en partenariat avec les lieux de création et de diffusion du département.

Par exemple pour les années 2010-2012 :
- Un projet mené par le chorégraphe Alban Richard, en partenariat avec le Théâtre Louis Aragon de Tremblay-en-France, autour de "In C" de Terry Riley, qui réunit 16 musiciens et 8 danseurs amateurs de Seine-Saint-Denis.
- Un projet de Bérangère Vantusso autour de la pièce « Violet », en collaboration avec le Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis, qui travaillera avec des jeunes rockers (au sens le plus large du terme), à la fois associés et inspirateurs de cette création.

Courriel : mepaa@cg93.fr

 Liens utiles

Le Conservatoire à Rayonnement Régional d’Aubervilliers-La Courneuve (CRR 93) : www.crr93.fr
Le BOA de Seine-Saint-Denis (Bel Orchestre Amateur), musiques jazz et improvisées : merviloo@club-internet.fr
Le CREA, centre de création lyrique pour les enfants : www.lecrea.fr
Densité 93, réseau de création et de diffusion de musique contemporaine en Seine-Saint-Denis : www.densite93.fr
FM93, qui rassemble une dizaine de sociétés musicales amateurs du département : fmseinesaintdenis.openassos.fr
Pro Quartet, qui organise des parcours de formation et de diffusion de musique de chambre à destination des musiciens amateurs de la Seine-Saint-Denis : www.proquartet.fr
Le SIDVEM, qui accompagne l’intégration d’élèves, aveugles ou mal voyants, au sein des conservatoires : www.sidvem.org

PDF - 129.1 ko
Charte des résidences artistiques en conservatoire (.PDF)
À LIRE AUSSI

La Seine-Saint-Denis veut les Jeux !

Retrouvez dans cette rubrique du magazine en ligne du Département tous les articles en lien avec la candidature de Paris et la Seine-Saint-Denis pour l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de 2024.


Sport et loisirs pour tous

Le Conseil général de la Seine-Saint-Denis met en œuvre une politique publique innovante en faveur du sport et des loisirs, qu’il considère comme une source essentielle d’épanouissement personnel et d’enrichissement collectif.


Une politique sportive et de loisirs ambitieuse

Depuis près de trente ans, le Département accompagne les évolutions du mouvement sportif et celles des acteurs de l’éducation populaire et des loisirs, dans un échange permanent et fécond.


Le SCOTES pour des aménagements sportifs durables

Parce que les pratiques sportives ont évolué, le Département met en place un Schéma de Cohérence Territoriale des Équipements Sportifs (SCOTES) pour rétablir l’égalité des territoires.


Charte éthique du sport

Elle reprend les grands principes de lutte contre le dopage, les tricheries, les discriminations et les violences.

0 | 5 | 10

Dans  Éducation artistique et culturelle

Collège au cinéma

Collège au cinéma est une action pédagogique, artistique et culturelle qui permet un apprentissage du regard et une ouverture sur le monde, en proposant des projections en salle de cinéma.


Parcours d’Education aux Regards

Le dispositif a pour spécificité d’interpeller la diversité des cultures numériques contemporaines et de provoquer la rencontre avec des champs artistiques variés.


In Situ, artistes en résidence dans les collèges

Onze nouveaux artistes en résidence dans les établissements scolaires du département.


1% artistique dans les collèges

Le Département rend l’art accessible à tous grâce au 1% artistique dans les collèges.


La Culture et l’Art au Collège

Ce plan répond à une préoccupation forte du Département en matière d’éducation artistique et culturelle.