print
 

Charte éthique du sport

Elle reprend les grands principes de lutte contre le dopage, les tricheries, les discriminations et les violences

 La démarche

La charte éthique du sport en Seine-Saint-Denis réaffirme que le sport peut être, à certaines conditions, porteur de valeurs, et que celles-ci relèvent bien de la responsabilité de tous les acteurs et restent indissociables de la mise en œuvre d’actions sportives durables.
Elle reprend les grands principes de lutte contre le dopage, les tricheries, les discriminations, les violences, et propose de favoriser la protection de la santé des sportifs, l’accueil de chaque personne, quelle qu’elle soit, l’accès à la pratique des personnes en situation de handicap, du public féminin et l’épanouissement de chacun au sein de l’association.
Après une première version élaborée à partir d’un travail engagé avec des partenaires sportifs, le CDOS et la mission des conduites à risque du Département, le texte actuel a été proposé en 2009 à l’occasion de son inscription à l’ Agenda 21.
Sa signature, par les partenaires sportifs du Département, est l’occasion d’engager une réflexion pluriannuelle sur les enjeux qui traversent le sport.

 Colloques et recherche-action

Le Département met en place deux outils qui permettront d’approfondir la réflexion sur les grands thèmes de la charte éthique :

  • Les colloques comme espaces de débat ouvert, où les acteurs sont invités à approfondir l’état des lieux sur chaque question soulevée et à prendre conscience de la nécessité d’agir et d’innover.
  • La recherche-action comme espace d’expérimentation, où les acteurs sont invités à trouver des solutions concrètes (la recherche-action est une méthode qui allie, de façon complémentaire, recherche théorique et intervention sur le terrain).

Le premier Rendez-vous de la Charte éthique du sport a été organisé le 12 décembre 2009 avec pour thème "La place du projet éducatif au sein des associations sportives". Conviés par le Département, des partenaires sportifs ont témoigné de leur engagement et des expériences qu’ils poursuivent dans le domaine de l’éducation par le sport. Le public venu nombreux a pu participer à des échanges riches et constructifs autour de débats sur des thèmes concrets tels que La compétition et la performance sont-elles compatibles avec les enjeux éducatifs ou Le rôle du club par rapport aux autres acteurs éducatifs.
Pour poursuivre, il a été proposé de mener une recherche-action portant sur le processus d’élaboration des projets éducatifs au sein des clubs. L’objectif étant de produire un guide méthodologique de capitalisation d’expériences, qui pourra être diffusé auprès de l’ensemble des acteurs.

En novembre 2011 a été organisé un colloque sur la question de la place des femmes dans la vie associative et la culture sportives. Il posait la question du management associatif et s’inscrivait dans la volonté de continuer à interroger les pratiques démocratiques, les capacités d’ouverture et d’innovation du monde associatif sportif.

Il a conclu que les femmes doivent encore aujourd’hui conquérir leur place et que les enjeux de cette conquête sont multiples. D’abord éducatifs, pour faire changer les mentalités dès le plus jeune âge, puis pédagogiques, pour amener les acteurs à proposer des séances sportives adaptées aux jeunes filles et aux femmes. Enfin ils sont également démocratiques, pour permettre aux femmes de prendre toute leur place au sein des clubs.

 Enjeux de société

En écho à la mise en place de la Charte éthique du sport, le Département intervient auprès de ses partenaires en les incitant à tenir compte des principes et préconisations inscrits dans cette charte, en particulier pour agir en faveur des publics encore minoritaires tels les personnes handicapés, les seniors, les femmes et les tout-petits. Cette problématique fait l’objet d’une action spécifique du Département dans le cadre de son Agenda 21.

Le Département contribue à favoriser l’accès des personnes handicapés sensoriels, physiques et mentaux aux activités sportives et de loisirs

  • en aidant les clubs sportifs à se doter de matériels sportifs spécifiques,
  • en adaptant les dispositifs d’aide aux clubs sportifs de droit commun au public handicapé
  • en élaborant un projet de développement territorial avec les comités départementaux spécifiques au domaine du handicap
  • par la sensibilisation à l’intégration des personnes handicapées dans les clubs de valides.

Le Département soutient la pratique sportive pour une meilleure santé et accompagne les projets visant à lier les pratiques sportives et leurs effets pour une meilleure santé.

PDF - 70.4 ko
La charte éthique du sport (.PDF)
À LIRE AUSSI

La Seine-Saint-Denis veut les Jeux !

Tous les articles en lien avec la candidature de Paris et la Seine-Saint-Denis pour l’organisation des JOP 2024.


Sport et loisirs pour tous

Le Conseil général de la Seine-Saint-Denis met en œuvre une politique publique innovante en faveur du sport et des loisirs, qu’il considère comme une source essentielle d’épanouissement personnel et d’enrichissement collectif.


Une politique sportive et de loisirs ambitieuse

Depuis près de trente ans, le Département accompagne les évolutions du mouvement sportif et celles des acteurs de l’éducation populaire et des loisirs, dans un échange permanent et fécond.


Le SCOTES pour des aménagements sportifs durables

Parce que les pratiques sportives ont évolué, le Département met en place un Schéma de Cohérence Territoriale des Équipements Sportifs (SCOTES) pour rétablir l’égalité des territoires.


Loisirs éducatifs

Le Département apporte son soutien au fonctionnement d’associations départementales qui œuvrent pour mettre en place des démarches éducatives de loisirs

0 | 5

Dans  Culture & Sport

La Seine-Saint-Denis veut les Jeux !

Tous les articles en lien avec la candidature de Paris et la Seine-Saint-Denis pour l’organisation des JOP 2024.


Sport et loisirs pour tous

Le Conseil général de la Seine-Saint-Denis met en œuvre une politique publique innovante en faveur du sport et des loisirs, qu’il considère comme une source essentielle d’épanouissement personnel et d’enrichissement collectif.


Une politique sportive et de loisirs ambitieuse

Depuis près de trente ans, le Département accompagne les évolutions du mouvement sportif et celles des acteurs de l’éducation populaire et des loisirs, dans un échange permanent et fécond.


Le SCOTES pour des aménagements sportifs durables

Parce que les pratiques sportives ont évolué, le Département met en place un Schéma de Cohérence Territoriale des Équipements Sportifs (SCOTES) pour rétablir l’égalité des territoires.


Loisirs éducatifs

Le Département apporte son soutien au fonctionnement d’associations départementales qui œuvrent pour mettre en place des démarches éducatives de loisirs


Parcours éducatifs sportifs

Des parcours éducatifs organisés en partenariat avec des associations de sport et de loisirs


Le sport dans toutes ses pratiques

Promouvoir, agir et développer les équipements


Jeux des collèges

Le Département s’engage pour un sport éthique et durable, traversé par des enjeux d’éducation, de santé et de citoyenneté


Collection départementale d’art contemporain

Créée en 1986, la collection rassemble plus de 2000 œuvres d’art acquises en France et à l’étranger, auprès d’artistes renommés et de jeunes créateurs.


Archéologie départementale

Le Département mène une politique d’étude ambitieuse, de préservation et de valorisation de son patrimoine archéologique