print
 

Chantiers dans les collèges tout l’été !

Pendant les vacances d’été, les équipes mobiles territoriales s’affairent au sein des collèges pour permettre aux élèves, professeurs et personnels de retrouver des établissements dans un meilleur état encore que lorsqu’ils les ont quittés à la fin de l’année scolaire. Reportage et VIDÉO.

On pourrait croire, une fois l’été venu que les collèges du Département s’endorment paisiblement, en attendant le retour de leurs chers élèves à la rentrée suivante...

Et bien il n’en est rien ! Et en ce mardi 18 juillet, depuis la cour du collège Auguste-Delaune à Bobigny, on entend les perceuses percer, les marteaux marteler et autres bruits de chantiers. Une scène dont Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis et Abdel Sadi, Conseiller départemental du canton (et Vice-président chargé des relations internationales et européennes, de la coopération décentralisée) sont eux-mêmes témoins, puisqu’ils sont venus à la rencontre d’agents de la Direction de l’éducation et de la jeunesse du Département : le personnel des Équipes Mobiles Territoriales (EMT) affairé depuis le 5 juillet à la refonte totale de la salle des professeurs et des salles attenantes.

Travaux en tous genres

"Onze agents sont impliqués sur les travaux pour ce collège" explique Régis Rebours qui est sur ce chantier responsable de la commande matériel, de l’organisation du lancement du chantier et de l’aide logistique. Il existe au département 4 EMT dont le nombre d’agents varie de deux à quatre. Viennent s’ajouter des équipes avec des spécialités (électricité, entretien des espaces verts) et une équipe d’urgence (EMU). "Elle se mobilise de deux façons, reprend Régis Rebours qui en est aussi le chef. Soit pour des travaux qui nécessitent une intervention immédiate (fuite d’eau par exemple) soit, comme ici en renfort d’EMT présentes sur un chantier qui a besoin d’agents supplémentaires".

L’EMU, plus nombreuse en terme d’effectif, propose en son sein des profils très variés pouvant être dispatchés sur les différents chantiers en cas de besoin. A Auguste-Delaune par exemple, afin d’agrandir la salle des professeurs, de créer une cuisine et une salle informatique, on a notamment recours à des électriciens et plombiers.

Des équipes de plus en plus sollicitées

JPEG - 69.4 ko

Pour Régis Rebours, "les EMT et l’EMU interviennent sur les 120 collèges, parfois même ceux issus des partenariats publics-privés, et les cuisines centrales, poursuit le chef d’équipe. Et le nombre d’intervention est de plus en plus élevée chaque année". On comptait 496 interventions pour travaux divers en 2009. En 2016 on en dénombrait 1144. Au dernier pointage en 2017, on en est déjà à 653. Une augmentation des interventions qui a deux explications : le Département a lancé successivement le Plan Exceptionnel d’Investissement puis le Plan Ambition Collèges qui ont amorcé la construction et la rénovation de nombreux établissements dans le Département, pour un montant total de 1,5 millard d’euros. Ensuite, c’est tout simplement la qualité du service proposé : "les collèges font de plus en plus appel à nous parce que l’on est plus vite sur place qu’une entreprise privée résume Régis Rebours. On peut même intervenir entre midi et quatorze heure, voire le soir-même. Et puis notre personnel est formé et spécialisé pour tous types de travaux".

Un personnel qui ne cesse de s’agrandir avec le recrutement prévu de quatre nouveaux agents d’ici la rentrée afin de faire face à la demande. Rien que pour l’été 2017, on totalise 140 chantiers, répartis sur 65 collèges dans 31 villes du Département.

En tout cas, c’est avec le sourire que Stéphane Troussel quitte le collège Auguste-Delaune. Ici comme ailleurs, cet été, les collèges sont entre de bonnes mains.

Mobilisation cet été pour rénover et moderniser les collèges du département

Cet été le département met en œuvre son plan Ambition Collèges qui vise à rénover et moderniser 100 % des collèges d’ici 2020, ce qui constitue un investissement considérable et exceptionnel pour une collectivité.

Ce plan illustre notre volonté et notre ambition, avec Emmanuel Constant, Vice Président en charge de l’éducation, en faveur de la réussite collégiens et des collèges publics.

La période estivale, alors que les établissements sont vides, est particulièrement propice aux travaux importants avant la rentrée.

Pour l’été 2017, on dénombre 140 chantiers pour un montant de 30 millions d’euros. 65 collèges répartis sur 31 villes du département sont concernés : travaux de rénovation des sanitaires, modernisation des cuisines, équipements thermiques (façades, étanchéité, chaufferies), réalisation.

« L’architecture contribue à la réussite des élèves en leur offrant des espaces et des matériaux de qualité, mais aussi en favorisant un meilleur climat scolaire. Nous avons souhaité donner un environnement scolaire d’excellence aux jeunes de Seine-Saint-Denis. » Stéphane Troussel

A lire aussi : Ambition collèges 2020 : Un effort continu pour les collèges du département

À LIRE AUSSI

Projet éducatif départemental

En s’appuyant sur son expertise, ses ressources et en analysant les besoins du territoire, le Département fait le choix d’œuvrer pour la réussite de tous.


Une nouvelle architecture éducative

L’architecture éduque, elle est une marque de respect et un outil au service d’un projet pédagogique et éducatif ambitieux.


723 millions pour le PEI

Un ambitieux plan de construction et de rénovation.


Bilan du plan de relance des modes d’accueil

Adopté en 2008, le plan de relance des modes d’accueil du jeune enfant a atteint ses objectifs, pourtant ambitieux


Pour lutter contre le décrochage scolaire

Drop-In Project associe la Seine-Saint-Denis et la ville d’Istanbul dans une dynamique partagée qui permet d’échanger sur la réalité du décrochage scolaire

0 | 5 | 10

Dans  Enfance, Éducation & Jeunesse

Projet éducatif départemental

En s’appuyant sur son expertise, ses ressources et en analysant les besoins du territoire, le Département fait le choix d’œuvrer pour la réussite de tous.


Une nouvelle architecture éducative

L’architecture éduque, elle est une marque de respect et un outil au service d’un projet pédagogique et éducatif ambitieux.


723 millions pour le PEI

Un ambitieux plan de construction et de rénovation.


Bilan du plan de relance des modes d’accueil

Adopté en 2008, le plan de relance des modes d’accueil du jeune enfant a atteint ses objectifs, pourtant ambitieux


Pour lutter contre le décrochage scolaire

Drop-In Project associe la Seine-Saint-Denis et la ville d’Istanbul dans une dynamique partagée qui permet d’échanger sur la réalité du décrochage scolaire


Le numérique dans les collèges

Une photographie quantifiée sur le numérique dans les collèges du département fruit d’une enquête inédite auprès du personnel de direction, des enseignants et des coordinateurs TICE


Prévention de la violence à l’école

Pour promouvoir un cadre éducatif serein pour les élèves et les personnels des collèges, le Département a créé une Mission pour la prévention de la violence à l’école


Odyssée jeunes

Un programme d’aide à la réalisation de voyages scolaires organisés par les collèges de Seine-Saint-Denis


1340 agents techniques interviennent au quotidien

Le Département met en œuvre des actions de maintenance et d’entretiens pour offrir aux collégiens et aux équipes enseignantes les meilleures conditions d’accueil et d’enseignement


Objectif : l’excellence pour tous

En visant l’excellence pour tous, le Département de la Seine-Saint-Denis entend préparer l’avenir

0 | 10